Défense
Essais du missile M51 : Le Monge change de radars

Actualité

Essais du missile M51 : Le Monge change de radars

Défense

Basé à Brest, le bâtiment d'essais et de mesure Monge, plus grand bâtiment de la marine française après le Charles de Gaulle, dispose de nouveaux radars. Installés à sa construction, en 1992, les Savoie et Stratus ont été remplacés par de nouveaux équipements, dont un Normandie (nouveau radar moderne d'analyse, de détection et d'identification électromagnétique) de 14 mètres de diamètre. Ces moyens vont permettre au Monge de suivre les essais du nouveau missile balistique M51, destiné aux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins. Premier SNLE à le mettre en oeuvre, Le Terrible, actuellement en essais, doit réaliser son premier tir dans quelques temps. Ce bâtiment, construit à Cherbourg par DCNS et mis à flot l'an dernier, sera admis au service actif en 2010. Les trois précédents sous-marins, actuellement équipés du M45, recevront le M51 au cours d'une refonte.
Unique en Europe, le Monge a été conçu pour recueillir mesures et données lors des essais en vol des missiles balistiques. Construit aux chantiers de Saint-Nazaire, il mesure 225 mètres de long pour un déplacement de 21.000 tonnes en charge.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française