Défense
... Et le Rafale s'installe à Athènes

Actualité

... Et le Rafale s'installe à Athènes

Défense

En mai 2006, à la demande des industriels français, les Rafale du porte-avions Charles de Gaulle effectuaient une démonstration devant les autorités grecques au large du Péloponnèse. Cette fois, Dassault Aviation, Thales et Snecma ont décidé d'aller plus loin. Comme DCNS pour ses frégates, les trois groupes s'implantent sur place pour renforcer leurs chances de vendre l'avion de combat à la Grèce. Le bureau Rafale International a été inauguré hier, à Athènes. « Dans le prolongement naturel de l'acquisition depuis 35 ans par la Grèce d'avions français, le G.I.E. Rafale, entend, en inaugurant un bureau à Athènes, relayer localement la promotion de l'avion de combat omnirole Rafale, pour répondre aux besoins de l'Armée de l'Air grecque et pour renforcer la coopération développée depuis de nombreuses années avec l'industrie nationale », souligne Dassault.

Deux Rafale Marine sur le Charles de Gaulle en mai 2006 (Photo : Mer et Marine)
Deux Rafale Marine sur le Charles de Gaulle en mai 2006 (Photo : Mer et Marine)

L'avionneur français et ses partenaires travaillent avec la Grèce depuis 1974 et la livraison de 40 Mirage F1. En 1985, une autre commande, portant sur 40 Mirage 2000, était signée. En novembre dernier, les trois membres du G.I.E. Rafale (Dassault, Thales, Snecma) ont livré 15 nouveaux Mirages 2000-5 à l'Armée de l'Air hellénique. « Profitant de l'expérience acquise lors du programme de coopération Mirage 2000-5, le G.I.E. Rafale propose aux grandes compagnies de défense comme Hellenic Aerospace Industry et à d'autres, ainsi qu'aux petites et moyennes entreprises, une offre industrielle ambitieuse basée sur des échanges à haute valeur technologique ajoutée et sur un partenariat global de développement et de co-production de l'un des avions de combat les plus modernes du monde. Cette offre industrielle entrainera la création d'un nombre substantiel d'emplois ».
Destiné à remplacer 7 types d'avions dans l'armée de l'air et l'aéronautique navale, le Rafale doit être livré à 294 exemplaires au ministère de la Défense. La marine mettra en oeuvre, à partir de ses porte-avions, 60 appareils. A ce jour, 19 avions ont été livrés à la flotte française pour remplacer les Crusader et commencer à renouveler le parc de Super Etendard.