Défense
Et les bombardiers russes survolèrent le porte-avions américain

Actualité

Et les bombardiers russes survolèrent le porte-avions américain

Défense

Deux échos radar filant droit sur le porte-avions USS Nimitz, en transit au sud du Japon... A bord du bâtiment américain, la matinée du 9 février a commencé avec une alerte aérienne. Sitôt les deux avions non-identifiés repérés, quatre chasseurs F/A-18 ont été catapultés du porte-avions pour les intercepter. Après quelques minutes de vol, les Hornet se sont retrouvés face à deux grands bombardiers russes du type Tu-95 Bear. A l'instar des B 52 américain, ces appareils de 47 mètres de long et 50 mètres d'envergure avaient été conçus dans les années 50 pour le bombardement stratégique. Frappés de l'étoile rouge, les deux Tupolev n'ont pas dévié leur course et, escorté des chasseurs de l'US Navy, ont survolé le Nimitz à un peu plus de 600 mètres d'altitude.
Un rencontre analogue s'était produite en 2004 avec le porte-avions Kitty Hawk, basé au Japon.

US Navy / USCG