Défense
Etat des forces navales des deux Corées

Actualité

Etat des forces navales des deux Corées

Défense

Alors que le ton monte entre Séoul et Pyongyang suite à la destruction, le 26 mars dernier, d'une corvette sud-coréenne, il est intéressant de comparer les forces navales des deux pays (*). A ce niveau, la disproportion des moyens est écrasante en faveur de la Corée du Sud. Soutenue par les Etats-Unis et bénéficiant de transferts de technologie avec l'industrie allemande, Séoul a su se doter d'une flotte moderne et particulièrement puissante. Côté sous-marins, elle aligne 9 unités du type 209/1200 allemands, mis en service entre 1993 et 2001. Ces bâtiments de 56.1 mètres et 1290 tonnes en plongée sont armés de 8 tubes et embarquent 14 torpilles.

Sous-marin coréen du type 214  (© : DROITS RESERVES)
Sous-marin coréen du type 214 (© : DROITS RESERVES)

Depuis 2007, la marine sud-coréenne commence également à toucher de nouveaux sous-marins du type 214 allemands, dotés d'un système de propulsion anaérobie qui leur permet d'augmenter leur autonomie en plongée. Longs de 65.3 mètres pour un déplacement de