Croisières et Voyages
Europa 2 : Un nouveau joyau dans le monde de la croisière

Reportage

Europa 2 : Un nouveau joyau dans le monde de la croisière

Article gratuit
Croisières et Voyages

Il y a des navires d’exception, et celui-ci en fait résolument partie. Aujourd’hui, nous vous emmenons à bord de l’Europa 2, le dernier-né de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises. Ce navire de grand luxe, considéré comme le meilleur du monde par le celèbre guide Berlitz, est l’une des plus belles réalisations des chantiers STX France de Saint-Nazaire. Livré le 26 avril, il a été baptisé le 10 mai à Hambourg. Long de 225.4 mètres pour une largeur de 26.7 mètres et un tirant d’eau de 6.3 mètres, l’Europa 2 présente une jauge de 39.500 GT et peut accueillir jusqu’à 516 passagers, servis par 370 membres d’équipage.

 

L'Europa 2 (©  FABIEN MONTREUIL)

L'Europa 2 (©  FABIEN MONTREUIL)

L'Europa 2 (©  HLC)

L'Europa 2 (©  HLC)

 

 

Extérieurement, le bateau arbore des lignes classiques, ce qui peut d’ailleurs étonner dans la mesure où, pour une unité aussi prestigieuse, on aurait pu imaginer que l’armateur fasse preuve d’un peu plus d'audace sur le design extérieur. Il n’en est rien, Hapag-Lloyd Cruises ayant opté pour la sobriété, avec des formes qui rappellent celles de l’Europa, construit en 1999 en Finlande et qui, jusqu’ici, était le fleuron de la compagnie et l’une des grandes références de l’industrie de la croisière, ce qu’il reste au demeurant. L’Europa ayant été à plusieurs reprises célébré comme le meilleur navire du segment haut de gamme, le challenge était donc de taille : proposer un nouveau produit offrant un niveau de qualité au moins équivalent, avec un objectif de standard « 5 étoiles + », en tenant compte de l’évolution des standards du luxe. En somme, maintenir une certaine continuité tout en étant moderne et en répondant aux attentes et exigences de la clientèle d’aujourd’hui, tant en termes de design que d’atmosphère, de services et de vie à bord.

 

(©  HLC)

(©  HLC)

Le Lobby  (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Lobby  (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Palier d'ascenseurs  (©  HLC)

Palier d'ascenseurs  (©  HLC)

 

Temple de l’élégance moderne

Pour le passager, les premières impressions sont évidemment cruciales. A l’embarquement, une partie du personnel se tient sur une rangée impeccable, sourire aux lèvres, pour souhaiter la bienvenue aux arrivants. Ceux-ci sont immédiatement pris en charge. Un steward ou une hôtesse, qui a au préalable proposé de porter les sacs légers que les nouveaux hôtes ont conservés avec eux, conduit les nouveaux-venus vers la réception, où l’on découvre véritablement l’esprit du bateau. Il devient alors clair que, si l’extérieur demeure traditionnel, le cœur de l’Europa 2 est bien plus recherché et au top de l’élégance et des standards d’aujourd’hui. Des espaces intérieurs imaginés par le cabinet d’architecture hambourgeois Partner Ship Design, chargé de répondre à la volonté d’Hapag-Lloyd d’offrir une réinterprétation contemporaine de la croisière de luxe. Il en résulte une décoration mêlant classicisme et modernité, avec toujours une certaine sobriété et beaucoup de finesse, les touches d’excentricité apportant à cet ensemble très harmonieux un caractère unique.

 

Le Lobby avec la Réception (©  HLC)

Le Lobby avec la Réception (©  HLC)

Le Lobby  (©  HLC)

Le Lobby  (©  HLC)

Le Lobby  (©  HLC)

Le Lobby  (©  HLC)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

La réception donne le ton, se situant au centre d’un très vaste espace, qui s’étale sur toute la largeur du bateau, avec de grandes ouvertures sur la mer offrant une belle luminosité en plus de l’éclairage, constitué d’une multitude de lampes et autres encadrements lumineux.  Epaisse moquette et pierre blanche au sol, plafond sertis de véritables feuilles d’argent, que l’on retrouve à tous les ponts au niveau des cages d’escaliers et d’ascenseurs, ainsi qu’au restaurant principal et au Jazz Bar (en tout, les artisans français ont posé quelques 650 m² de feuilles d’argent)… Les tons puisent dans le blanc, le gris, le noir et l’argenté, pour un espace particulièrement élégant sans pour autant être sombre et froid. Bien au contraire, l’atmosphère y est paisible, pas du tout pesante, grâce à une foule de détails, dans la décoration comme lumière, qui mettent ce lieu en valeur. Sur un côté, on trouve un magnifique bar, installé contre les baies vitrées, avec face à lui un salon avec piano. Au fond, les réceptionnistes se chargent des formalités d’embarquement puis, lors de la croisière, renseignent et aident les passagers. De l’autre côté, deux ascenseurs totalement vitrés desservent les différents ponts. Avec de chaque côté deux volées d’escaliers, particulièrement larges. Les paliers sont très spacieux et lumineux grâce à une impressionnante baie vitrée qui s’élève sur quatre ponts.

 

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Bande de feuilles d'argent au plafond  (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Bande de feuilles d'argent au plafond  (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Près de 900 œuvres d’art à bord

Au fil de la croisière, on découvrira au cœur du navire une collection assez incroyable d’œuvres d’art. Il y a, en tout, 890 pièces originales à bord, certaines ayant été spécialement réalisées pour l’Europa 2. Peintures, photographies, sculptures et autres moulages sont signés par des artistes prestigieux, comme Damien Hirst, Gerhard Richter, Ólafur Elíasson, David Hockney, Adam Fuss et Hans Hartung, allemands ou internationaux, mais aussi de jeunes talents. Ces œuvres contemporaines ont été retenues pour s’intégrer parfaitement au design moderne de l’Europa 2, dont elles font totalement partie. « En intégrant l’art avec l’espace physique du bateau et l’utilisation d’une vaste gamme de types d'oeuvres, nous avons cherché à inspirer aussi bien le passager que l’artiste, en tenant compte de la plus grande possibilité créative dans tous les espaces du navire. Il en résulte une union harmonieuse de l’art et de l’architecture qui est évidente sur l’ensemble de l’Europa 2 », explique Julian Pfitzner, directeur Produit chez Hapag-Lloyd Cruises.

 

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le résultat est assez fantastique. Les œuvres, dont certaines particulièrement étonnantes, se marient parfaitement au design du navire, avec un véritable talent dans le choix artistique et le placement de la collection, qui a été assemblée par des conservateurs de l’International Corporate Art (ICA). On pense par exemple au miroir en trompe l’œil, fait d’aluminium poli, réalisé par le Danois Jeppe Hein (1974) et devant lequel on passe en allant au théâtre, aux personnages en plastique bleu flanqués de jumelles de l’Allemand Ottmar Hörl (1950) sur l’arrière du pont 9, à la sculpture en céramique et fibres de verre de la Suédoise Eva Hild (1966) au pont 4… Et il y en a tant d’autres au sein de cette collection d’une incroyable diversité, qui ne concerne pas uniquement les espaces publics, mais également les cabines.

 

L'une des coursives menant aux suites (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'une des coursives menant aux suites (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

De superbes suites

Après le passage à la réception, il est justement temps de se rendre à sa cabine, ou plutôt sa suite, comme on appelle toutes les « chambres » à bord. Celles-ci, au nombre de 251, sont réparties du pont 5 au pont 10, de part et d’autres de larges et très belles coursives centrales. Toutes les suites disposent d’un grand balcon et se révèlent, quelque soit la catégorie, particulièrement agréables, spacieuses et bien conçues. L’hébergement constitue d’ailleurs l’un des grands points forts de l’offre hôtelière de l’Europa 2, aux plus hauts standards du marché. Ainsi, ce navire est le seul de l’industrie maritime du luxe à proposer un balcon pour l’intégralité de ses suites. Par comparaison,  le Silver Spirit (2009) compte 4% de ses 270 cabines avec un sabord, alors que les trois Seabourn Odyssey (2009, 2010, 2011) voient 12% de leurs 225 cabines dépourvues de balcon. Quant à la proportion de grandes suites de luxe, elle atteint 18% sur l’Europa 2, contre 14% chez ses concurrents.

Sur le nouveau navire d’Hapag-Lloyd, l’ « entrée de gamme » est constituée des Veranda Suites, vastes cabines de 28 m² dotées d’un balcon de 7 m². Le design est, à l’image du bateau, contemporain avec des tons clairs, qui auraient peut-être mérité d’être agrémentés de quelques touches de couleur un peu plus appuyées pour relever l’ensemble. Reste que ces suites sont particulièrement confortables et agréables, avec un grand lit double, un coin salon avec canapé d’angle trois places, dont une pour s’allonger face à la télévision, un bureau et une grande salle de bain dotée notamment de deux vasques, d’une baignoire avec jets et d’une grande douche. Celle-ci, recouverte de pierre, dispose d’un petit banc et propose en plus de la pomme classique une fonction « pluie ».

 

 

Dans le prolongement de la salle de bain se trouve un dressing fermé, où les passagers peuvent ranger leurs affaires et ont à disposition un coffre fort, le nécessaire pour la blanchisserie, ainsi que des peignoirs et chaussons moelleux. Un couloir avec sol en bois longe ces deux pièces jusqu’à la chambre et au coin salon, dont la table est agrémentée à l’embarquement d’une bouteille de champagne et d’une sélection de fruits. La grande télévision, interactive, dispose d’un clavier sans fil, avec accès à Internet, une large gamme de chaînes et différents services à bord. Le minibar, mis à disposition et recomplété gracieusement chaque jour, comprend une bonne sélection de bouteilles d’eau (minérale et gazeuse), de bières, de jus de fruits et de sodas. A côté se trouve un meuble faisant office de vaisselier, avec des tiroirs pour les assiettes, couverts et autres verres, ainsi qu’une machine à café Nespresso et sa sélection de capsules, également regarnie quotidiennement en fonction de votre consommation. Un vrai plaisir pour ceux qui aiment, le matin, déguster leur premier café tranquillement, par exemple sur le balcon, avant de rejoindre les espaces publics et se mêler aux autres passagers.  

 

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Les cabines disposent de nombreuses lampes avec un système d’éclairage préprogrammé permettant de jouer sur l’intensité de la lumière et, ainsi, de choisir l’atmosphère de la pièce en fonction de son envie. Toutefois, si la compagnie a voulu bien faire, il y a au final, dans les suites, peut-être un peu trop d’interrupteurs et, une bonne partie agissant sur différents ensembles de lampes, il faut au début s’y reprendre à plusieurs reprises pour comprendre le fonctionnement du dispositif ou, tout simplement, réussir à plonger la pièce dans le noir !

 

Veranda Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Veranda Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Veranda Suite sur l'arrière (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Veranda Suite sur l'arrière (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le balcon, dont le sol, comme sur tous les extérieurs de l’Europa 2, est en véritable teck, accueille une table, ainsi que deux chaises et un transat avec leurs confortables housses. Profonds et spacieux, les balcons sont également très bien isolés les uns des autres. Contrairement à de nombreux paquebots, on ne voit pas dans le reflet de la vitre ce qui se passe chez le voisin. Ici, les passagers peuvent profiter de la mer en toute intimité. On notera que si les cabines sont non-fumeur, les accros à la cigarette et les amateurs de cigares peuvent fumer sur le balcon, un cendrier fermé (évitant les projections de cendres avec le vent) étant à disposition.

Les Veranda Suites, au nombre de 141, constituent, si l’on peut dire, l’offre de base. S’y ajoutent 7 appartements familiaux constitués de deux cabines de 20 m² et deux balcons de 7 m² qui communiquent entre eux par l’intérieur (porte) et l’extérieur.

 

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ocean Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

En montant en gamme viennent ensuite les 59 Ocean Suites, avec une surface identique (28 m² et 7 m² de balcon) mais une configuration et un design différents. Côté décoration, les tons sont plus soutenus, avec l’emploi du mauve pour le canapé (un deux places plus petit que sur les Veranda Suites), la moquette et le couvre lit, ainsi que du vert (rideaux, coussins). Contrairement aux Veranda Suites, le dressing se trouve juste après la porte d’entrée, alors que la salle de bain est placée dans le prolongement, car elle s’ouvre sur la chambre via une grande vitre, adossée à la baignoire, depuis laquelle on peut donc voir le reste de la cabine et le balcon. Pour ceux qui souhaitent faire leur toilette en toute intimité, un store vénitien en bois permet de masquer l’intérieur de la salle de bain. 

 

 

Grand Suite (©  HLC)

Grand Suite (©  HLC)

 

Les 24 Grand Suites, de leur côté, présentent une surface de 42 m², auxquels s’ajoutent 10 m² de balcon. Très vastes, ces cabines disposent d’un grand salon avec canapé d’angle (4 places) et d’une superbe salle de bain ouverte sur la chambre et pourvue d’une télévision interactive intégrée dans le miroir. Le minibar, gratuit, compte en plus des softs et bières une sélection de vins et spiritueux hauts de gamme. Dans les tons clairs, comme les Veranda Suites, les Grand Suites bénéficient, par ailleurs, d’un service de majordome, qui répond à tous les souhaits des passagers.

Du même gabarit et offrant les mêmes services, les 16 Spa Suites arborent, pour leur part, une décoration plus vive, avec des tons mauves et roses. La salle de bain, toujours ouverte sur la chambre via une vitre, est en plus dotée d’une grande douche avec fonction hammam.

 

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Spa Suite (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

On arrive ensuite aux plus grandes suites du navire. D’abord, les deux Penthouse, avec une surface de 78 m² et un balcon de 10 m². La chambre est située dans une pièce à part du salon. Ce dernier, très grand, accueille un coin salle à manger avec une grande table de quatre places où les passagers peuvent convier un couple d’amis. Des toilettes séparées sont d’ailleurs prévues pour les invités. Alors que la chambre, dotée devant le lit d’un meuble avec télévision rétractable, communique avec un grand dressing, la salle de bain, avec vue sur la mer, dispose d’un bain à remous et d’un lit de repos face à la baie vitrée, ainsi que d’une douche avec fonction hammam.  Les deux vasques sont, quant à elles, recouvertes de feuilles d’argent. Ces superbes suites, aux coloris marron et crème, bénéficient bien entendu d’un majordome et d’une multitude de services privilégiés pour leurs occupants. Les deux suites de l’armateur, les plus grandes du navire (99 m² d’espace habitable et 15 m² de balcon) offrent sensiblement la même configuration, mais avec des pièces plus vastes. La décoration y est plus sobre, avec uniquement des tons clairs, relevés ici et là par le bois plus foncé du mobilier ou les cadres des tableaux, notamment une série d’œuvres du Britannique Damien Hirst autour des papillons que l’on trouve aussi dans les Penthouse Suites.

 

Penthouse (©  HLC)

Penthouse (©  HLC)

Penthouse (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Penthouse (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Penthouse (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Penthouse (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Salon et salle à manger de la suite de l'armateur (©  HLC)

Salon et salle à manger de la suite de l'armateur (©  HLC)

Chambre de la suite de l'armateur (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Chambre de la suite de l'armateur (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Salle de bain de la suite de l'armateur (©  HLC)

Salle de bain de la suite de l'armateur (©  HLC)

 

De nombreux espaces publics

Le gros des espaces publics est situé au pont 4, dont on remarque la très importante hauteur de plafond, qui a constitué pour les ingénieurs de STX France un beau challenge en termes de sécurité, plus particulièrement au niveau des portes coupe feu. La réception occupe une position centrale sur le pont 4, qui accueille, vers l’arrière, plusieurs restaurants (nous y reviendrons plus loin) et, vers l’avant, la boutique photo, mais aussi deux superbes bars. La Gentlemen’s Room, avec ses gros fauteuils en cuir, sa fausse cheminée et son éclairage, reproduit parfaitement, en soirée, l’ambiance des traditionnels bars fumoirs. Cet espace, où l’on peut déguster un cigare, dispose d’un bar incroyablement fourni, avec très belle collection de spiritueux parmi les plus fins. Juste en face, se situe le Jazz Club. Avec une ambiance totalement différente, qui se traduit par une décoration beaucoup plus soutenue. En soirée, les passagers peuvent y apprécier un concert (du jazz mais aussi de la pop) tout en buvant un verre, ou bien profiter d’une belle lecture de texte en journée.

 

 

Jazz Bar (©  HLC)

Jazz Bar (©  HLC)

 

Plus loin, vers l’avant, on arrive enfin à la salle de spectacle. Hapag-Lloyd ne s’est pas contenté, malgré la taille réduite de l’Europa 2 par rapport à un grand paquebot, d’un mini-théâtre mais a conçu, en partenariat avec les chantiers nazairiens, une salle très intelligente à même d’accueillir de véritables shows. S’étalant sur deux ponts, cet espace est organisé comme un cabaret, avec des fauteuils et tables permettant de créer une ambiance plus intimiste. La scène, avec une belle surface au sol et une importante hauteur de plafond, permet de proposer une grande variété de spectacles, y compris de l’acrobatie suspendue. La compagnie a d’ailleurs beaucoup travaillé sur sa programmation, proposant avec des artistes internationaux pas moins de 16 spectacles exclusifs, présentés uniquement sur l’Europa 2. Le théâtre n’est, toutefois, pas animé tous les soirs, Hapag-Lloyd ayant préféré, quand les conditions météo le permettent, alterner les shows intérieurs avec des spectacles en plein air sur le pont piscine.

 

Le théâtre de l'Europa 2 (©  HLC)

Le théâtre de l'Europa 2 (©  HLC)

Le théâtre de l'Europa 2 (©  HLC)

Le théâtre de l'Europa 2 (©  HLC)

 

Les autres bars et salons se trouvent aux niveaux supérieurs. On citera notamment le superbe Belvedere, à l’avant du pont 9, qui offre une vue panoramique sur la mer, ainsi que le Sansibar. Situé tout à l’arrière du pont 8, ce très beau bar s’ouvre via une terrasse sur l’arrière du navire. En soirée, il sert de boite de nuit, avec l’énorme avantage de disposer de cette terrasse permettant aux noctambules de profiter de l’air marin à deux pas de la piste de danse. Le bar intérieur se prolonge d’ailleurs sur cette terrasse, une configuration très bien pensée. Il en va de même pour les petites tablettes fixées sur les rambardes de sécurité, qui permettent de poser son verre quand toutes les tables extérieures sont occupées.

 

Le Belvedere (©  HLC)

Le Belvedere (©  HLC)

Le Sansibar (©  HLC)

Le Sansibar (©  HLC)

 

 

Terrasse du Sansibar (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Terrasse du Sansibar (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Une très belle offre de restauration

Fondamentale en croisière, la restauration est évidemment un point encore plus critique sur le segment du luxe, où les compagnies rivalisent de raffinement et n’hésitent pas à s’adjoindre les services des meilleurs chefs internationaux. Hapag-Lloyd ne déroge évidemment pas à la règle et son nouveau navire se situe clairement dans le haut du pavé. On y trouve une grande variété de restaurants pour un bateau de cette taille. Pas moins de 8 formules de restauration en tout, sans compter le room service. Le Weltmeere (pont 4) est le principal restaurant du bord, une grande salle à manger qui demeure néanmoins intimiste du fait de sa capacité, limitée à 266 couverts. L’emploi de matériaux absorbant les bruits permet, en outre, de bénéficier d’un niveau sonore faible, ce qui est particulièrement agréable. La cuisine, excellente, y est internationale, avec un large choix de plats et un menu renouvelé chaque jour.

 

Le Weltmeere (©  HLC)

Le Weltmeere (©  HLC)

 

S’y ajoutent des restaurants thématiques. Elements (48 places), propose, ainsi, une cuisine asiatique revisitée et très raffinée. Une excellente expérience gustative (attention toutefois à certains plats très pimentés) dans un lieu à la décoration de circonstance, sans cliché toutefois, à réaliser au moins une fois dans sa croisière à bord de l’Europa 2.  Juste en face d’Elements, toujours au pont 4, se trouve le Serenissima (56 places). Ce joli restaurant italien propose une cuisine assez exceptionnelle avec un concentré des meilleures saveurs transalpines. En repartant vers la réception, on trouve deux autres restaurants. Le Tarragon, décoré comme une brasserie et proposant des spécialités françaises, ainsi que la Grand Reserve. Celle-ci est un restaurant assez atypique puisqu’il est proposé aux passagers de choisir un vin et, en fonction, les chefs préparent le repas s’accommodant le mieux avec le cépage. Une expérience insolite et rare. Enfin, au pont 4, se situe la Dining Room qui, contrairement à ce que laisse penser son nom, n’est pas un restaurant mais une salle à manger intimiste de 16 places pouvant être réservée pour des dîners privés. La Dining Room et la Grand Reserve sont les seules formules de restauration à bord de l’Europa 2 qui nécessitent de payer un supplément.

 

Elements (©  HLC)

Elements (©  HLC)

Elements (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Elements (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Elements (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Elements (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Tarragon (©  HLC)

Le Tarragon (©  HLC)

Le Serenissima (©  HLC)

Le Serenissima (©  HLC)

Le Serenissima (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Serenissima (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Grand Reserve (©  HLC)

La Grand Reserve (©  HLC)

 

Bien entendu, on trouve également à bord du navire un buffet en libre service. Il s’agit du Yacht Club, situé sur l’arrière du pont 9. Ce bel espace, qui s’ouvre sur une terrasse offrant une magnifique vue sur la mer, peut accueillir 276 personnes, dont 134 en extérieur. Ouvert pour les petits déjeuners et déjeuner, le Yacht Club propose un vaste choix de plats, garnitures, salades, grillades, fromages, pâtisseries et autres desserts. Des produits qui, à l’instar des restaurants, sont évidemment de très bonne qualité et particulièrement bien cuisinés. Entouré de grandes baies vitrées, qui permettent d’apprécier la mer ou le port d’escale en se restaurant, le Yacht Club se prolonge par ailleurs, sur tribord, avec un sushi bar. Le Sakura propose, ainsi, différentes sortes de sushis, sashimis, makis et autres spécialités japonaises, dont les occidentaux raffolent de plus en plus.

 

Le Yacht Club (©  HLC)

Le Yacht Club (©  HLC)

Le Yacht Club (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Yacht Club (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Sakura (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Sakura (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Sakura (©  HLC)

Le Sakura (©  HLC)

Le Sakura (©  HLC)

Le Sakura (©  HLC)

 

 

Terrasse du Yacht Club (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Terrasse du Yacht Club (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Bien qu’ils ne nécessitent pas de supplément tarifaire, on notera que les restaurants thématiques doivent être réservés à l’avance compte tenu de leur petite capacité. Par ailleurs, les horaires des repas sont flexibles. Il n’y a pas de service imposé, ni d’ailleurs de table attribuée. Les passagers sont placés où ils le souhaitent, les restaurants disposant de nombreuses tables pour deux personnes.

 

Les ponts extérieurs

Si l’Europa 2 n’est pas doté, comme les paquebots, d’un pont promenade situé à mi-hauteur, il dispose malgré tout de très vastes espaces extérieurs, offrant suffisamment de place pour que les passagers puissent profiter en toute intimité du soleil. Au centre du navire, au pont 9, on trouve la grande piscine, un bassin de belles dimensions intégré dans un superbe espace, très bien agencé et décoré, avec l’emploi, comme pour les locaux intérieurs, de matériaux nobles, marbres et teck notamment (y compris pour le mobilier), ainsi que de véritables plantes vertes. De nombreux transats agrémentés d’une confortable housse sont disponibles un peu partout, mais il n’y a pas l’effet de masse des paquebots. La configuration de cet espace laisse, ainsi, une impression beaucoup plus intimiste. Le pont piscine est organisé en mezzanine, le pont 10 accueillant lui aussi ne nombreuses chaises longues réparties en petits groupes, ainsi que des lits pour permettre aux passagers de se reposer. Le tout est surmonté d’une immense verrière amovible, qui se rétracte lors que le temps est beau et la température agréable. Dans le prolongement de la piscine, on trouve également un bar ainsi qu’une scène, sur laquelle sont organisés des concerts ou spectacles, notamment en soirée.

 

Le pont piscine (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le pont piscine (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Le pont piscine (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le pont piscine (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le pont piscine avec verrière rétractée (©  HLC)

Le pont piscine avec verrière rétractée (©  HLC)

 

A l’extérieur de cet ensemble pouvant être fermé, se situe le pont promenade (pont 9), qui fait tout le tour du navire et passe par la terrasse du Yacht Club. Au niveau supérieur, d’autres ponts extérieurs occupent la moitié arrière, avec des transats supplémentaires et des lits à baldaquin. Vers la poupe, on trouve une série d’embarcations semi-rigides et une grue pour leur mise à l’eau. En plus de ses quatre tenders (catamarans spécialement conçus pour le transport de passagers entre le navire et la terre), l’Europa 2 est en effet équipé d’une dizaine de Zodiac. L’équipage peut, ainsi, proposer aux passagers de découvrir au plus près des sites remarquables inaccessibles autrement ou éloignés des circuits touristiques habituels. 

Un ultime sundeck est logé tout en haut du navire, au pont 11. Ce grand espace, abrité du vent par des baies vitrées, accueille des chaises longues, fauteuils et autres lits, ainsi qu’un bain à remous pour permettre aux passagers de se baigner au soleil.

 

La verrière du pont piscine (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La verrière du pont piscine (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Ponts extérieurs (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ponts extérieurs (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

Ponts extérieurs (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ponts extérieurs (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'une des grandes baies vitrées en fin de journée (©  MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'une des grandes baies vitrées en fin de journée (©  MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 

Un magnifique Spa

Avec l’Europa 2, Hapag-Lloyd Cruises a significativement investi dans son offre Spa. Situé à l’arrière du pont 5, le centre de bien-être est particulièrement important pour un navire de cette taille. Il s’étale sur 1000 m², dont 620 réservés aux soins et à la relaxation. On y trouve un grand bain à remous, quatre saunas, un hammam, un mur de glace, des bains froids, des salles de repos (dotée entre chaque chaise longue de tentures pour l’intimité) et huit cabines de traitement, avec une offre très complète de massages, soins du corps et du visage. Certaines cabines sont conçues pour les couples, avec bain bouillonnant, double table de massage ou encore bain de vapeur.  

 

L'Ocean Spa de l'Europa 2 (©  HLC)

L'Ocean Spa de l'Europa 2 (©  HLC)

 

Egalement doté d'un salon de beauté, avec coiffeur, manucure et pédicure, l’Ocean Spa est un espace très lumineux et magnifique, sans doute l’un des plus réussis de l’industrie de la croisière. Les architectes ont décidé d’y employer massivement une superbe pierre (New Travertini) provenant d’Italie. Une pierre très claire que l’on trouve d’ailleurs à de nombreux autres endroits du bateau et qui parachève formidablement bien la décoration. Seul inconvénient, elle est très salissante et nécessite un entretien permanent, qu’il s’agisse du Spa ou des couloirs, le passage, notamment en soirée, laissant par exemple immanquablement des traces de souliers ici et là.

 

L'Ocean Spa (©  HLC)

L'Ocean Spa (©  HLC)

 

Pour en revenir au centre de bien-être, l’Ocean Spa s’ouvre, à l’arrière, sur une grande terrasse de 170 m², avec une très belle vue sur le sillage du navire. Différentes chaises longues sont disposées afin que les passagers puissent se relaxer au soleil après un soin ou avoir profité des saunas, du hammam ou du bain à remous. La plupart de ces équipements donnent d’ailleurs sur la terrasse et la mer, offrant ainsi une vue très reposante.

 

L'Ocean Spa (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'Ocean Spa (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

 

L'Ocean Spa : sauna donnant sur la terrasse (©  HLC)

L'Ocean Spa : sauna donnant sur la terrasse (©  HLC)

L'Ocean Spa : sauna et hammam (©  MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'Ocean Spa : sauna et hammam (©  MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'Ocean Spa : Salon de beauté (©  MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'Ocean Spa : Salon de beauté (©  MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 

L’Ocean Spa est, enfin, agrémenté d’une belle installation pour les sportifs. Le Fitness studio s’étale sur 210 m², avec une salle de sport doté de nombreuses machines de cardio-training, de bancs de musculation ainsi que d’un espace Kinesis. Une pièce séparée sert aux cours particuliers ou en groupe, dispensés par des professeurs. Ceux-ci proposent également des séances matinales sur les ponts extérieurs. L’espace est, de plus, équipé de deux simulateurs de golf reproduisant numériquement, sur un grand écran, les actions du joueur.  Une offre très complète est à ce titre proposée aux golfeurs, qui disposent de différents services (en  supplément) comme des cours particuliers avec des professionnels,  ou encore des visites et parties sur les greens terrestres lors des escales. Certaines croisières sont d’ailleurs plus spécifiquement dédiées à ce sport.

 

Salle de sport (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Salle de sport (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Salle de sport (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Salle de sport (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Les passagers désireux de profiter pleinement du centre de bien-être peuvent opter pour une Spa Suite. Une partie d’entre-elles (ainsi que des Ocean Suites et Veranda Suites), est opportunément située au même pont. Les autres sont logées au pont supérieur, avec un accès direct à l’Ocean Spa via l’escalier ou les ascenseurs à proximité.

 

Galerie d’art, bibliothèque, école de cuisine…

Si l’Europa 2 n’est pas équipé de casino, on y trouve de nombreuses activités. En plus des espaces dont nous avons déjà parlé, on trouve par exemple des boutiques et une galerie d’art dont la collection évolue régulièrement. Ce bel espace modulaire est logé au pont 9, où l’on trouve également une superbe bibliothèque abritant des centaines d’ouvrages. Il y a également, à proximité, un cinéma 3D, qui peut être converti en salle de conférence. Enfin, juste avant d’arriver au salon Belvedere, est nichée l’école de cuisine. Un espace exclusif de l’Europa 2 permettant aux passagers de profiter de l’expérience des chefs présents à bord. Un véritable atelier culinaire où les élèves, sur des plans de travail, confectionnent des plats en suivant les démonstrations et conseils des cuisiniers. Cette activité existe chez d’autres compagnies mais se distingue ici par le fait que l’ensemble de l’équipement, fourni par Miele, peut être trouvé dans le commerce. L’objectif est, en effet, de permettre aux passagers  de reproduire des recettes chez eux, avec les mêmes types de fours ou de plaques de cuisson que ceux dont ils peuvent disposer.

 

Boutique (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Boutique (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Boutique (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Boutique (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Galerie d'art (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Galerie d'art (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Bibliothèque (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Bibliothèque (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Bibliothèque (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Bibliothèque (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Salle de jeux (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Salle de jeux (©  MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ecole de cuisine (©  HLC)

Ecole de cuisine (©  HLC)

 

Un navire pour toute la famille

Les croisières de grand luxe ne signifient pas obligatoirement que l’on trouve uniquement à bord des adultes. Hapag-Lloyd a, ainsi, constaté que l’Europa accueillait souvent plusieurs dizaines d’enfants. De jeunes passagers qui viennent avec leurs parents ou leurs grands parents. Dans cette perspective, des activités et installations ont été développées sur l’Europa 2. D’abord, des cabines familiales, comme on l’a vu, mais aussi des espaces dédiés aux enfants. On trouve ainsi, sur l’arrière du pont 8, le Kids Club, avec ses différentes salles de jeux (éveil, cartes, jouets, jeux vidéo…) et de repos. Il y a même un podium pour que les petites filles, après une séance de maquillage, puissent défiler, et un cabinet de toilette conçu pour les tout petits, avec de mini-sanitaires. Géré par des animateurs professionnels, le Kids Club peut recevoir de très jeunes enfants, puisque l’accueil commence à partir de 2 ans seulement. Différentes activités sont organisées à bord en journée, avec une répartition en fonction des tranches d’âge (jusqu’à 15 ans). L’Europa 2 propose même un programme d’excursions à terre dédié aux enfants, ce qui permet à leurs parents de pouvoir profiter seuls d’une escale. Il y a également la possibilité, via la conciergerie, d’organiser des excursions en famille. En tout, Hapag-Lloyd Cruises a dimensionné son offre pour pouvoir accueillir entre 40 et 50 enfants et adolescents sur le navire, ce qui constitue un nombre important compte tenu du standard de l’Europa 2, mais qui est conforme aux attentes de sa clientèle. 

 

Club enfants (©  HLC)

Club enfants (©  HLC)

 

 

Ambiance décontractée et clientèle internationale

Par rapport à son aîné, l’Europa, le nouveau navire amiral de la compagnie allemande propose en fait une nouvelle approche de la croisière de luxe. « C’est un concept différent, une nouvelle manière de vivre un voyage de luxe en mer. Ce navire est plus orienté sur la relaxation à bord, il offre à chaque passager plus d’espace individuel dans les suites et les lieux publics. Par rapport à l’Europa, l’atmosphère et l’ambiance sont très différents. Une croisière sur l’Europa 2 est moins formelle, il n’y a pas de siège réservé dans le grand restaurant, pas de service avec un horaire imposé. Et le code vestimentaire est élégant mais décontracté. Comme on dit ici, l’Europa 2 c’est 21 nœuds (en référence à la vitesse maximale, ndlr) mais pas de cravate à bord ! », explique Wolfgang Flägel, de la direction d’Hapag-Lloyd Cruises.

 

Le Gentlemen's Club en soirée (©  

Le Gentlemen's Club en soirée (©  HLC)

Le Sansibar en soirée (©  

Le Sansibar en soirée (©  HLC)

 

Bien moins formel, le nouveau navire offre une diversité de restauration supérieure à celle de son aîné et, pour les adeptes des grasses matinées, il est même possible de prendre son petit-déjeuner jusqu’à 14h30. Il y a également plus d’activités, avec comme on l’a vu une vraie salle de spectacle, ainsi que ce magnifique centre de bien-être proposant l’une des plus importantes gammes de soins en mer. De quoi attirer de nouveaux clients, notamment ceux que la croisière rebute par son formalisme, encore très marqué sur les navires de luxe.  « Grâce à ce nouveau concept, nous voulons nous repositionner sur le marché et convaincre des gens qui n’ont jamais fait de croisière de tenter l’expérience. Cela, quelque soit la tranche d’âge ». Une volonté donc, aussi, de rajeunir la clientèle, en s’adressant notamment aux familles, mais aussi de percer sur le marché international. Car, si Hapag-Lloyd Cruises est l’une des meilleures compagnies au monde, elle proposait jusqu’ici un produit exclusivement allemand. La donne change avec l’Europa 2, conçu pour l’international. Ainsi, en plus de l’Allemand, tout le personnel parle Anglais et l’ensemble des documents à bord et des annonces font l’objet d’une traduction. Il en va de même pour les excursions, si bien entendu le nombre d’Anglophones est suffisant. Cela constitue une grande première pour la compagnie. Celle-ci espère compter 20% de clients non-germaniques d’ici 3 ou 4 ans, contre 5% actuellement.

 

L'Europa 2 (©  

L'Europa 2 (©  STX FRANCE - BERNARD BIGER)

 

Le succès au rendez-vous

A l’issue d’une croisière sur l’Europa 2, on ne peut en tous cas que se montrer satisfait. Le navire est superbe et constitue comme on l’a vu une véritable galerie d’art flottante. Très bien aménagé et agencé, il se révèle extrêmement agréable et confortable, d’autant qu’il s’agit d’un bateau qui prend parfaitement la mer et se révèle particulièrement stable. Très professionnels, le personnel, provenant en grande partie d’Europe de l’Est, se montre fort sympathique, prévenant et disponible, en ligne avec ce que l’on attend d’un produit de luxe. Rien à redire également au niveau de la nourriture, très fine, recherchée et variée, un vrai régal au quotidien. Même si, évidemment, tout est fonction de goût, l’Europa 2 mérite clairement la notation attribuée par le Berlitz. Il s’agit réellement d’un navire exceptionnel, aux standards les plus élevés, tant par la qualité du service et de la restauration que par celle de ses espaces et des équipements proposés. Certes, comme pour tout jeune bateau, il a fallu une période de rodage pour l’équipage et, comme pour tout prototype, quelques ajustements ont été nécessaires. Néanmoins, après six mois de service, on se montre chez Hapag-Lloyd très satisfait des débuts de ce navire. « Cela prend habituellement du temps pour qu’un nouveau navire trouve son rythme et sa place. Cependant, après avoir effectué quelques réglages techniques, le bateau atteint aujourd’hui un standard très élevé. Le service et la nourriture ont, rapidement, atteint un niveau extraordinaire. Nous examinons continuellement la satisfaction de nos hôtes au travers de questionnaires et, dès la troisième croisière, le taux de recommandation des passagers de l’Europa 2 était de 100%, ce qui constitue pour nous une grande fierté ». Quant aux choix réalisés par la compagnie en termes de design et d’ambiance, ainsi que d’internationalisation d’un produit volontairement plus familial, le succès est apparemment au rendez-vous : « Les retours d’expérience de nos clients confirment le bien fondé de l’approche moderne et informelle de la croisière de luxe. Durant les vacances d’été, nous avons notamment accueilli des passagers voyageant avec leurs enfants et petits enfants, alors que la proportion de passagers anglophone a déjà atteint deux chiffres sur plusieurs croisières. Cela démontre clairement que notre concept est populaire avec toutes les tranches d’âge et aussi avec la clientèle internationale ». 

 

L'Europa 2 (©  

L'Europa 2 (©  STX FRANCE - BERNARD BIGER)

Hapag-Lloyd Croisières