Vie Portuaire
Europe: Nantes Saint-Nazaire redevient un port d'entrée communautaire

Actualité

Europe: Nantes Saint-Nazaire redevient un port d'entrée communautaire

Vie Portuaire

Le Port Autonome de Nantes Saint-Nazaire est à nouveau un Point d'Entrée Communautaire (PEC). En clair, certains de ses postes sont habilités au contrôle phytosanitaire des végétaux entrant sur le territoire de l'Union Européenne. La décision a été prise le 2 mai par le Ministre de l'Agriculture et de la Pêche. Sont concernés Montoir de Bretagne pour tous les végétaux et produits végétaux, Nantes-Cheviré pour les bois et Saint-Nazaire pour les fruits et légumes. L'habilitation entraîne, selon le PANSN, une consolidation de plusieurs filières portuaires. En effet, de nombreux PEC situés sur le territoire français, dont ceux de Montoir de Bretagne et Saint-Nazaire, avaient été supprimés en mai 2006. « Le Port Autonome et les entreprises de la place portuaire ligérienne ont immédiatement réagi. Le soutien de la Préfecture de Loire Atlantique, des Services Phytosanitaires, de l'Union Maritime Nantes Ports (UMNP) et de nombreux logisticiens, dont la Fédération des Entreprises de Transport et Logistique de France (TLF), a permis de faire progressivement évoluer l'organisation administrative dans le sens des besoins économiques », explique l'établissement publique.
Dans un premier temps, les services phytosanitaires avaient accepté de continuer à se déplacer sur Montoir de Bretagne et Saint-Nazaire jusqu'en novembre 2006. La Préfecture de Loire Atlantique avait ensuite accordé une dérogation qui a permis d'engager la campagne d'importation de mangues. Enfin, une mission de conciliation nommée par le Ministère de l'Agriculture a débouché sur un nouveau décret officialisant l'agrément des terminaux portuaires ligériens.

Port de Nantes Saint-Nazaire