Défense
Eurotorp décroche le contrat de MCO des torpilles MU90 françaises

Actualité

Eurotorp décroche le contrat de MCO des torpilles MU90 françaises

Défense

Eurotorp, le groupement européen d'intérêt économique composé des groupes français DCNS et Thales, ainsi que de la société italienne WASS (filiale de Finmeccanica), a remporté le contrat de maintient en condition opérationnelle des MU90 livrées à la Marine nationale. Notifié pour une durée de quatre ans par la Direction Générale de l'Armement (DGA), ce contrat s'élève à 20 millions d'euros. 60% de l'activité sera assurée par DCNS, dont le site de Saint-Tropez réalise les torpilles françaises. « Ce marché de MCO de la torpille MU90 offre un cadre destiné à satisfaire les mêmes prestations pour d'autres marines utilisant la torpille MU90, comme c'est déjà le cas pour la marine italienne. Pour DCNS, ce marché vient compléter les prestations déjà assurées depuis 2003 pour l'entretien des torpilles lourdes F17 et L5 de la Marine nationale et renforce sa capacité à préparer et exploiter des essais torpilles complets », explique le groupe naval.

Tir d'une MU90 depuis une frégate   (© : EUROTORP)
Tir d'une MU90 depuis une frégate (© : EUROTORP)

En plus de la maintenance des torpilles, ce marché comprend, en effet, la maintenance des bancs et outillages associés ainsi que la réalisation des prestations liées aux tirs d'essai de MU90, conduits par la marine française en Méditerranée. Les prestations fournies par l'industriel comprennent la préparation, le repêchage, le dépouillement et le reconditionnement de la torpille et des moyens associés (cible mobile, bruiteur, bâtiment repêcheur...), ainsi que des rechanges et consommables complémentaires.
Pouvant être mise en oeuvre depuis des bâtiments de surface, avions de patrouille maritime et hélicoptères anti-sous-marins, la MU90 a déjà été vendue à un millier d'exemplaires. Cette torpille légère de nouvelle génération a été retenue par l'Allemagne, l'Australie, le Danemark, la France, l'Italie et la Pologne. Eurotorp espère également pouvoir la vendre d'autres marines, notamment l'Armada espagnole.

Naval Group (ex-DCNS) Thales