Divers
Evacuation sanitaire au large de la Réunion

Actualité

Evacuation sanitaire au large de la Réunion

Divers

Les bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) ont livré une course contre la montre, la semaine dernière, au large de la Réunion. Il s’agissait de porter assistance au vraquier chinois Sanko Spark, dont un matelot avait été victime d’une amputation du pouce pendant un quart en machine. Le jeune philippin de vingt ans, malgré la douleur, avait eu la présence d’esprit de mettre immédiatement son doigt dans la glace. L’opération d’évacuation sanitaire a été menée par la vedette Commandant Pévérelly, basée à Saint-Pierre. Par l’intermédiaire du Cross, qui pilote les interventions d’assistance, le Centre de consultation médicale maritime (CCMM), basé à Toulouse, a été contacté afin d’organiser l’hospitalisation du marin. Les sauveteurs ont rejoint le grand navire de 80.000 tonnes à une dizaine de nautiques des côtes, parvenant à transborder le blessé dans des conditions difficiles. Pris en charge dès son arrivée au port, le jeune philippin a été transféré à l’hôpital en vue d’être opéré.

Une nouvelle vedette pour le sud de l’île

La station SNSM du nord de la Réunion, basée à Sainte-Marie, va toucher une nouvelle vedette. Il s’agit de la SNS 232 (ex Solenzara), actuellement rénovée par BOURBON. Le navire, après avoir été remotorisé et caréné, sera remis aux sauveteurs réunionnais dans les prochaines semaines. Longue de 8,90 mètres pour un poids de 6 tonnes, la SNS 232 sera la dernière vedette livrée par l’association à une station de sauvetage. Armée par des bénévoles et fonctionnant grâce aux dons, la SNSM a en effet décidé, pour les années à venir, de recentrer son budget sur la formation.
_______________________________

Découvrir le site de la SNSM de Sainte-Marie

L'actualité de la Réunion sur Clicanoo.com

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer