Marine Marchande

Actualité

Exercice de remorquage exceptionnel prévu au large de la Bretagne

Le CMA CGM Marco Polo, plus gros porte-conteneurs du monde, doit participer, le 7 mars, à un exercice de remorquage au large de Brest. C’est le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage Abeille Bourbon, basé dans le port breton, qui tentera de prendre en remorque le mastodonte de 396 mètres de long et 54 mètres de large, capable de transporter plus de 16.000 boites (EVP). Une manœuvre exceptionnelle puisque jamais, jusqu’ici, l’Abeille Bourbon ou son sistership, l’Abeille Liberté (positionné à Cherbourg), n’ont eu l’occasion de tracter un porte-conteneurs géant.

Or, avec le développement du trafic maritime et l’augmentation significative de la taille des navires ces dernières années, Il convient de voir comment les RIAS français, mis en service en 2005 et faisant partie des plus puissants remorqueurs de sauvetage d’Europe, pourraient intervenir s’ils devaient assister de tels navires. Pour cela, rien de tel qu’un exercice grandeur nature afin de valider la théorie et éprouver le matériel. C’est ce que souhaitait organiser depuis un moment le préfet maritime de l’Atlantique, l’amiral Labonne, responsable de la sécurité maritime dans cette zone très fréquentée de la pointe Bretagne et soucieux de parfaire la connaissance comme l’entrainement du personnel dans ce domaine.

 

 

L'Abeille Liberté et le CMA CGM Marco Polo (© MARINE NATIONALE - J. BELLENAND)

 

 

Mais, pour y parvenir, il fallait qu’un armateur accepte de mettre à disposition un navire durant plusieurs heures, ce qui est complexe et coûteux à intégrer dans une rotation commerciale bien huilée, où les bateaux ont des horaires très précis à respecter. La compagnie française CMA CGM consent donc cet effort, afin de permettre aux autorités nationales d’améliorer les pratiques en cas de remorquage d’un géant des mers. L’un des grands enjeux de ces manœuvres sera, notamment, de vérifier que les moyens de sauvetage actuellement en service sont capables de prendre un charge de tels porte-conteneurs.

Le déroulement de cet exercice, qui devra être mené à bien dans une fenêtre réduite de quelques heures, dépendra bien évidemment de différents facteurs, à commencer par les conditions météorologiques le jour J.

 

 

L'Abeille Bourbon (© MICHEL FLOCH)

CMA CGM Marine nationale