Défense
Exercice franco-marocain d'aide aux populations sinistrées

Actualité

Exercice franco-marocain d'aide aux populations sinistrées

Défense

L'exercice maritime Chebec s'achèvera le 24 mai, après trois semaines de manoeuvres regroupant, notamment, neuf bâtiments français et marocains. Y participent le transport de chalands de débarquement Siroco, le bâtiment de soutien Bougainville, la frégate Surcouf, l'EDIC Sabre, les frégate Mohammed V et Arrahmani, ainsi que le patrouilleur Rais Charkaoui. Des équipes de sauvetage et de déblaiement du bataillon de Marins Pompiers de Marseille et du CODIS des Bouches du Rhône complètent le dispositif. A proximité de Marseille, un entrainement aux opérations d'assistance aux victimes d'un tremblement de terre s'est déroulé les 10 et 11 mai. Cette première phase sera suivie d'une seconde partie, du 18 au 22 mai, entre Al Hoceima et Casablanca. Des exercices similaires à ceux réalisés en Provence, mais aussi dédiés à l'interception de trafic illicite, sont prévus. Principale activité de coopération entre les marines françaises et marocaines, Chebec existe depuis 10 ans. « Conçu de manière à favoriser l'échange et le partage des expériences et des connaissances entre les différents acteurs, notamment au travers de la mise en place de structures conjointes, il a pour but la consolidation de la coopération opérationnelle entre la Marine Royale, les Forces Royales Air marocaines et la Marine nationale française dans les domaines de la sauvegarde maritime », explique la Marine nationale. Chebec est, notamment, l'occasion de renforcer l'interopérabilité entre les unités et les marins, tout en élaborant des procédures communes en cas de situation de crise, comme une catastrophe naturelle. « Dans le cadre des opérations d'assistance, les bâtiments de la Marine nationale et les moyens embarqués auront pour missions la conduite de reconnaissances aériennes, le renseignement des autorités, la réalisation des premières actions de secours, l'évacuation et le traitement des victimes à bord, la coordination des équipes sur le terrain, le soutien logistique de l'opération et l'intégration dans un dispositif de secours », souligne la Rue Royale.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française