Défense
Exercice international de guerre des mines en baie de Douarnenez

Actualité

Exercice international de guerre des mines en baie de Douarnenez

Défense

Une expérimentation tactique de guerre des mines (EXTAC) s'est déroulée en baise de Douarnenez fin novembre. Consacré au dragage et au brouillage de mines, cet exercice a rassemblé plusieurs marines de l'OTAN. La France y avait engagé le bâtiment de soutien mobile Loire, ainsi que le bâtiment remorqueur de sonars Altaïr. Des unités en provenance de la Belgique, de la Norvège, du Danemark et des Etats-Unis étaient également présentes. La première partie d'EXTAC 08 a été consacrée à la prise de mesures scientifiques; des signatures de bâtiments ou d'attelages essentiellement. La seconde consistait en l'évaluation tactique de différents scénarios et concepts de guerre des mines OTAN, l'objectif étant de protéger un navire précieux, en l'occurrence la Loire, par des méthodes de dragage et de brouillage dans un environnement où le risque mine est avéré. « S'intégrant parfaitement dans la recherche de capacités pour le futur système de guerre des mines prévu de remplacer l'actuelle capacité de guerre des mines (horizon 2017- 2020), cette expérimentation va permettre à la guerre des mines française de renouer avec les techniques et concepts de dragage après des années de chasse », explique la Marine nationale.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française