Défense
Export : Quel avenir pour DCNS ?

Actualité

Export : Quel avenir pour DCNS ?

Défense

La commande d'une frégate multi-missions par le Maroc a donc été confirmée le 18 avril, lors d'une visite de François Fillon à Rabat. D'un coût estimé à 470 millions, ce navire sera réalisé à Lorient par DCNS, sur le modèle des FREMM (version anti-sous-marine) développées pour la marine française. D'une longueur de 137 mètres pour un déplacement de 6000 tonnes en charge, le navire sera équipé de missiles antiaériens Aster, de missiles antinavire Exocet MM40, de torpilles MU90 et d'un canon de 76mm. Il pourra en outre embarquer un hélicoptère. « Cette acquisition représente notre premier succès à l'exportation pour ce programme. Ceci nous ouvre de nouvelles perspectives commerciales pour ce type de bâtiments sur un marché mondial de renouvellement et de modernisation de nombreuses marines. Plusieurs marines ont exprimé leur intérêt pour cette frégate de nouvelle génération. Ainsi, la coopération entre la France et le Royaume du Maroc constitue un facteur de dével

Naval Group