Croisières et Voyages
Face aux enjeux environnementaux, SDI mise sur les paquebots à voile

Actualité

Face aux enjeux environnementaux, SDI mise sur les paquebots à voile

Croisières et Voyages
Construction Navale

Alors que l’industrie de la croisière fait l’objet de critiques de plus en plus vives sur le plan environnemental, le bureau d’architecture nantais Stirling Design International croit au développement d’une nouvelle génération de paquebots à voile. A l’occasion de l’exposition La Mer XXL, qui s’est déroulée récemment à Nantes, SDI a dévoilé son projet de Grand Voilier de Croisière qui, selon son concepteur, permettrait grâce à une propulsion vélique optimisée de réduire d’un quart la consommation en carburant liée à la propulsion.

Le modèle présenté est un navire de 200 mètres de long, 18.000 UMS de jauge et 180 cabines. Il peut déployer 4400 m² de voilure, avec des voiles de plus de 600 m². Elles sont réparties sur quatre mâts de 70 mètres d’envergure culminant à 90 mètres de haut. Une mâture escamotable afin de permettre le passage sous les ponts.  

On sait SDI travaillant depuis plusieurs années avec Ponant sur son projet de nouveau voilier de croisière. Mais la compagnie française n’est pas la seule à réfléchir à la propulsion vélique. On constaterait même un intérêt accru dans ce domaine du fait notamment du poids croissant de l’environnement dans l’opinion publique. « Il y a de vraies questions de fond chez les différents armateurs, armateurs de tailles très différentes, sur le positionnement de leurs futurs projets de constructions neuves en termes d'impact environnemental. Nous avons eu l'occasion d'échanger lors de ces six derniers mois en détail avec trois d'entre eux. C'est une question de règlementation, mais de plus en plus de positionnement marketing. C'est à l'industrie de la croisière d'inventer son avenir, qui ne ressemblera pas à ce que l'on connait actuellement, au risque - ou à l'opportunité selon