Marine Marchande
Fausse alerte au colis suspect sur le Cap Finistère

Fil info

Fausse alerte au colis suspect sur le Cap Finistère

Marine Marchande

Dans la soirée de mercredi 16 décembre, le groupe de plongeurs-démineurs de la Marine nationale à Cherbourg est intervenu en mer, au même moment, sur deux opérations distinctes ayant mobilisé un certain nombre de moyens.

La première intervention a concerné une levée de doute sur un colis suspect, découvert sur le ferry « Cap Finistère » de la société Brittany Ferries, effectuant la liaison Portsmouth (Royaume-Uni) - Bilbao (Espagne).

Vers 17h30, ce navire signale en effet au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg cet incident. Sans attendre, le capitaine du navire décide d'évacuer les 375 passagers dans une zone sécurisée et se déroute pour se rapprocher de la côte. L'équipage du ferry procède à une investigation plus complète du navire afin de s'assurer qu'aucun autre colis suspect n'est présent à bord.

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord engage immédiatement une équipe de plongeurs-démineurs de la Marine nationale, stationnée à Cherbourg, qui est projetée sur le ferry par l'hélicoptère EC-225 de Maupertus. En 30 minutes, les militaires sont sur zone et se font hélitreuillés à bord du ferry, qui se trouve alors au large de Roscoff.

Les plongeurs-démineurs établissent un périmètre d'exclusion autour d'un conduit de ventilation contenant un sac à dos identifié comme colis suspect. Une radiographie permet de constater que le sac ne contient aucune charge explosive et ne présente aucun danger. En moins d'une heure, la situation était sous contrôle.

Une fois l'opération terminée, l'équipe de plongeurs-démineurs est évacuée par hélicoptère. Le ferry reprendra sa route vers sa destination finale, Bilbao. 

Communiqué de la préfecture maritime de Cherbourg, 16/12/15

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne