Défense
Feu vert pour un démonstrateur de drone de combat franco-britannique

Actualité

Feu vert pour un démonstrateur de drone de combat franco-britannique

Défense

A l’occasion du sommet d’Amiens, qui s’est tenu hier, la France et le Royaume-Uni ont affiché leur volonté de poursuivre la coopération en matière d’aéronautique militaire, en particulier dans le domaine des drones de combat. Après la notification fin 2014 d’un contrat d’études de deux ans et 150 millions d’euros à Dassault Aviation et BAE Systems, Paris et Londres lanceront en 2017 la phase de développement d’un démonstrateur à échelle 1 du premier Unmanned Combat Air System (ACAS) franco-britannique. 2 milliards d’euros y seront consacrés.

Un besoin pour les forces aériennes et navales

D’ici là, les industriels continueront de travailler de concert afin de poser les fondations sur lesquelles un programme conjoint à long terme sera bâti, avec comme priorités le développement de concepts pour un système opérationnel, ainsi que la maturation des principales technologies nécessaires à un futur système aérien de com

Dassault Aviation | Toute l'actualité aéronautique navale BAE Systems | Actualité maritime du géant britannique de la défense