Défense
Feu vert pour une nouvelle commande de 60 Rafale

Actualité

Feu vert pour une nouvelle commande de 60 Rafale

Défense

Le ministre français de la Défense a approuvé, le 12 novembre, la quatrième commande du programme Rafale. Prévu dans la loi de finances 2009, ce contrat porte sur 60 nouveaux avions de combat pour l'armée de l'Air et la Marine nationale. Le marché, qui portera à 180 le nombre d'appareils commandés, sera notifié par la Direction générale de l'armement (DGA) avant la fin de l'année. Les principaux industriels intéressés sont Dassault Aviation, Thales, Safran et MBDA, une centaine d'entreprises de plus petites tailles bénéficiant également de cette commande. « Conformément à la loi de programmation militaire, les dates de livraisons des avions seront ajustées en fonction des contrats à l'exportation. Ceci permet d'assurer une organisation optimale de la chaîne de fabrication, pour les besoins nationaux et pour ceux des pays auxquels la France propose un partenariat dans le cadre du programme Rafale », précise le ministère de la Défense.
Cette année, l'aéronautique navale a touché ses deux premiers appareils issus de la troisième commande (59 avions, dont 12 pour la marine, à livrer d'ici 2014). La quatrième tranche doit, pour sa part, compter 9 appareils marine.
Pour l'heure, 28 Rafale ont été remis à l'aéronautique navale. Neuf, au standard F1, ont été placés sous cocon en attendant leur modernisation ; un dixième servant aux expérimentations. Seize autres avions ont été livrés au standard F2 et tous portés au standard F3. Deux d'entre eux ont été perdus au large de Perpignan le 24 septembre. Avec les deux premiers F3 de série livrés cette année, le groupe aérien embarqué du Charles de Gaulle peut actuellement s'appuyer sur un parc de 16 Rafale F3.
En tout, l'aéronautique navale doit toucher 60 appareils.

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française