Nautisme
Figaro 3 : Le VPLP à foils tient la corde

Fil info

Figaro 3 : Le VPLP à foils tient la corde

Nautisme

L'assemblée générale extraordinaire de la classe Figaro Bénéteau s'est tenue ce mardi arès-midi à Concarneau pour sélectionner le cabinet d'architecte qui dessinera le prochain Figaro Bénéteau 3. Trois cabinets ( Finot-Conq avec Samuel Manuard, VPLP, et Mer Forte avec Michel Desjoyeaux) étaient en compétition avec des projets très différents et c'est le monotype dessiné par le cabinet VLPL qui a été retenu avec un bateau à foils. Cette décision des adhérents doit maintenant être entérinée par le comité de pilotage qui se réunit jeudi prochain.

« Les trois cabinets d'architecte ont chacun présenté leur projet. Puis, on a fait une réunion à huis clos pour se poser les bonnes questions et avoir des compléments d'informations et que la commission nouveau monotype de la classe Figaro Bénéteau puisse exposer son avis. Suite à ça, on a mis un système en place afin que les adhérents votent. Au final, le choix s'est porté sur le projet VPLP. La prochaine étape, c'est d'entériner ce choix par le comité de pilotage qui se réunit jeudi prochain », explique  Yannig Livory, président de la Classe Figaro. 

D'après le cahier des charges de la classe, le nouveau monotype, d'une longueur comprise entre 9,15 m et 9,75, ne doit pas coûter plus de 150.000 euros (coque, quille, mât et bôme, voire les foils...), prix auquel il conviendra d'ajouter le coût des voiles, de l'électronique et du matériel de sécurité. D'après les trois dessins divulgués sur les réseau sociaux, on constate que la quille pourrait basculer, que les foils sont de sortie, que le bout-dehors fait partie de la panoplie...


Un article de la rédaction du Télégramme