Disp POPIN non abonne!
Pêche

Actualité

Fin de carrière pour le patrouilleur Osiris

Pêche

Fin de mission pour le patrouilleur de surveillance des pêches australes Osiris. Il est arrivé en début de semaine au Port, à La Réunion, après sa dernière patrouille durant laquelle il a participé au sauvetage de deux skippers de la Golden Globe Race, qui avaient démâté à proximité de l'île de Saint-Paul.

Le vénérable Osiris, 50 ans au compteur, va pouvoir prendre sa retraite. Ancien palangrier mauricien de 53 mètres, appréhendé pour pêche illicite dans les eaux australes en 2003, il a été saisi et transformé en patrouilleur la même année. Armé par les marins de la SAPMER, il est affrété auprès du GIE Protection Légine et Ressources Halieutiques, qui regroupe les armements français de la pêche à la légine, pour effectuer des patrouilles dans les eaux australes françaises. 85% de ses frais d’affrètement, qui s’élèvent à 1 million d’euros par an, sont payés par l’administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises ; les 15% restants étant supportés conjointement par la direction des Affaires maritimes et la direction des pêches maritimes et de l’aquaculture.

Plusieurs pistes avaient été envisagées pour son remplacement, avec même la possibilité d'une construction neuve. C'est finalement celle d'un bateau d'occasion qui a été retenue par la direction des Affaires Maritimes. Cette dernière a donc décidé d'acheter l'Ile de la Réunion, actuel palangrier de la Comata (filiale de la Scapêche, groupe Intermarché), que l'armement remplace par une unité neuve. Livré en juin 2002 par Piriou, l'Ile de la Réunion est un palangrier congélateur de 55.5 mètres de long pour 11 mètres de large et 5 mètres de tirant d'eau. 

 

L'Ile de la Réunion (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

L'Ile de la Réunion (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

TAAF Pêche