Croisières et Voyages
Fin de carrière pour l’ex-Scandinavia construit par Dubigeon ?

Actualité

Fin de carrière pour l’ex-Scandinavia construit par Dubigeon ?

Croisières et Voyages

Le paquebot Island Escape vient d’achever son ultime saison au profit de la compagnie britannique Thomson Cruises. En provenance de Toulon, où il faisait escale la veille, le navire de 40.000 GT et 772 cabines a débarqué ses passagers le 26 octobre à Palma de Majorque. Il y est depuis en attente. Alors que les marques de son dernier opérateur ont depuis été effacées, on ne sait pas quel sera l’avenir du vieux bateau, qui a fêté en 2015 ses 33 ans.

 

L'Island Escape lors de sa dernière escale à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'Island Escape lors de sa dernière escale à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) 

 

L’Island Escape est l’un des derniers navires réalisés par les chantiers Dubigeon encore à flot. Commandé par l’armement danois DFDS sous le nom de Scandinavia, c’est à l’époque le plus grand navire à passagers construit à Nantes et le plus gros cruise ferry du monde : 183.5 mètres de long pour 27 mètres de large. Après 27 mois de construction, la coque de 11.400 tonnes est lancée en octobre 1981. Afin de tenir les délais, très serrés, Dubigeon se réorganise et investit dans de nouveaux outils, dont une machine de découpe des tôles au plasma (voir le reportage d'époque ci-dessous extrait des archives de l'INA).

Conçu initialement pour être exploité sur une ligne entre New-York et les Bahamas au profit d’une clientèle américaine, le Scandinavia entre en service en 1982. Mais il change de propriétaire trois ans plus tard. Rebaptisé Stardancer, il est exploité tour à tour par les compagnies Sundance Cruises et Admiral Cruises avant d’être acquis en 1990 par Royal Carribean Cruises Ltd. L’armement américain le convertit en pur paquebot et le renomme Viking Serenade, nom qu’il conserve jusqu’en 2002. Cette année-là, il est transféré à Island Cruises, filiale commune de RCCL et du tour opérateur britannique First Choice. Ce dernier est ensuite repris par le voyagiste allemand TUI, dont Thomson est une filiale. Lorsque les partenaires décident de cesser l'aventure Island Cruises en 2008, l'Island Escape est versé à Thomson Cruises tout en conservant son nom. Il sera remplacé en 2016 par le Splendour of the Seas, qui deviendra Thomson Discovery. 

 

(© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

(© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE) 

(© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

(© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE) 

(© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

(© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE) 

 

Croisière - Informations générales