Marine Marchande

Actualité

Fin des opérations de pompage sur le Napoléon Bonaparte

Il s’est relevé de plus de 4 mètres depuis le début de la semaine et, ce week-end, le reste de l’eau contenue dans la coque devrait être évacué. A Marseille, le ferry Napoléon Bonaparte, de la SNCM, finit par se relever, sous l’œil attentif des équipes de la société néerlandaise Svitzer, spécialisée dans ce type d’opération. Equilibré au fil du pompage, le navire présentait ce vendredi midi un tirant d’eau de 7 mètres à l’avant et 8.5 mètres à l’arrière, son enfoncement en situation normale étant de 6.3 mètres. Dès cet après-midi, les opérations de rinçage des compartiments où l’eau a été évacuée devaient débuter. Cette action a pour  but de préserver le matériel, dont les moteurs, le compartiment machines étant encore à moitié sous l’eau ce 21 décembre. Le nettoyage à l’eau douce va se poursuivre plusieurs jours à quai.

 

Le Napoléon Bonaparte le 21 décembre (© DROITS RESERVES)

 

Le Napoléon Bonaparte le 21 décembre (© DROITS RESERVES)

 

Le Napoléon Bonaparte le 21 décembre (© DROITS RESERVES)

 

Le Napoléon Bonaparte le 21 décembre (© DROITS RESERVES)

 

Le Napoléon Bonaparte le 21 décembre (© DROITS RESERVES)

 

Puis, après les fêtes, le Napoléon Bonaparte sera transféré dans la forme 8 par deux remorqueurs. La manœuvre devrait intervenir le 2 janvier et le navire rester trois semaines en cale sèche afin d’être expertisé. Ce n’est qu’à l’issue de ces investigations que la SNCM et ses assurances pourront déterminer l’ampleur et le coût des travaux à réaliser pour réparer le navire. En attendant sa remise en état, un autre navire sera affrété en début d’année, peut être auprès de la compagnie italienne GNV.

Pour mémoire, le Napoléon Bonaparte a violemment heurté un quai dans la nuit du 27 au 28 octobre, après avoir dérivé dans le port de Marseille suite à la rupture de ses amarres lors d’un violent coup de vent. L'ouverture d'une large brèche a provoqué l'envahissement de la partie arrière.

Livré en 1996 par les chantiers de Saint-Nazaire, ce ferry de 172 mètres de long et 30.4 mètres de large peut accueillir 2460 passagers et embarquer 700 voitures.

Corsica Linea (ex-SNCM)