Croisières et Voyages
Fin d'été compliquée pour le Sea Princess

Actualité

Fin d'été compliquée pour le Sea Princess

Croisières et Voyages

Le paquebot Sea Princess vient de connaître quelques semaines compliquées. A tel point que le navire et son armateur, Princess Cruises, ont subi les foudres de la presse australienne qui n’a pas tardé à surnommer le paquebot "Seasick Princess" (seasick = mal de mer).

Il est vrai que celui-ci a accumulé les problèmes en l’espace de deux mois. Pour commencer, durant une croisière du mois d’août, il a dû annuler deux escales à Broome et Bali en raison d’un problème technique imposant une réduction de vitesse à seulement 8 nœuds. Début septembre, c’est cette fois une propagation de norovirus (symptômes gastro-intestinaux) qui a frappé entre 100 et 400 passagers et membres d’équipage selon les sources. Après quelques jours de polémique, Princess Cruises a indemnisé ses clients en leur offrant une réduction de 50% sur une prochaine croisière.

Mais, comme si cela ne suffisait pas, le 14 septembre, alors que le Sea Princess partait de Fremantle, un problème de l'arbre manivelle a été décelé et la croisière vers Brisbane annulée. La compagnie, qui a mis en place un dispositif d’aide pour les passagers devant être rapatriés chez eux, a remboursé intégralement la croisière, les frais aériens et taxes diverses tout en offrant l’équivalent d’une seconde croisière.

Quant au Sea Princess, il est aussitôt passé en cale sèche à Sidney. Ce qui n'a pas empêché la série noire de continuer, les travaux empiétant sur la croisière suivante. Ainsi, les passagers qui devaient embarquer le 26 septembre à Brisbane ont appris que le départ était retardé de trois jours et qu’il se ferait… à Sidney. Avant que la croisière soit finalement annulée le jour du départ, le navire n’étant pas opérationnel ! Les passagers ont certes été une nouvelle fois indemnisés mais cette accumulation de déboires entaille sérieusement la notoriété du navire et de la compagnie sur le marché australien.

Livré fin 1998 par les chantiers italiens Fincantieri, le Sea Princess mesure 261 mètres de long pour une jauge de quelques 77.000 GT. Il accueille à son bord 1998 passagers en base double et 910 membres d’équipage.

 

Le Sea Princess (© : IAN BOYLE)

Le Sea Princess (© : IAN BOYLE)