Divers
Financement de la SNSM : le député Jimmy Pahun veut taxer les permis plaisance

Fil info

Financement de la SNSM : le député Jimmy Pahun veut taxer les permis plaisance

Le député morbihannais MoDem Jimmy Pahun se saisit du besoin en financement de la SNSM. Il dépose ainsi un amendement afin qu’une part de la taxe actuelle sur les permis plaisance soit affectée à la SNSM. Cet amendement sera discuté lundi soir en commission, à l’Assemblée nationale.

Divers

Jimmy Pahun l’a annoncé vendredi lors d’une rencontre qu’il a suscitée avec les responsables des stations SNSM des pays de Lorient et d’Auray (56) au CROSSA-Etel. « Cet amendement devra être travaillé avec la SNSM et les affaires maritimes, prévient l’élu. Ce serait indolore pour le contribuable. Le permis génère 10 M€, or le besoin de la SNSM est de 6 M€. Aujourd’hui, par exemple, 80 % des ressources d’une station comme celle d’Etel proviennent de dons dont une petite part seulement des collectivités publiques. Les 20 % restant sont liés aux remorquages ».

Le député souhaiterait également que les contraintes administratives, liées à l’obtention du brevet de secourisme, soient allégées pour faciliter le recrutement d’anciens marins au sein de la SNSM. Jimmy Pahun et les sauveteurs en mer considèrent aussi qu’une bonne partie des tâches administratives doit être prise en charge par les permanents de la SNSM, et non, comme c’est le cas à présent, par les bénévoles.

Jimmy Pahun se veut optimiste quant à l’écoute de ses propositions. « Le ministère a demandé que les responsables des stations SNSM soient auditionnés en préfecture », a-t-il annoncé.

Un article de la rédaction du Télégramme