Croisières et Voyages
Fincantieri achève la jumboisation de quatre paquebots de MSC

Actualité

Fincantieri achève la jumboisation de quatre paquebots de MSC

Croisières et Voyages
Construction Navale

Lancé en septembre 2014, le programme Renaissance, visant à allonger et moderniser les quatre paquebots des classes Armonia et Lirica de MSC Cruises, est terminé. Le chantier Fincantieri de Palerme, en Sicile, vient en effet de livrer le MSC Lirica, dernier des quatre navires à bénéficier de cette refonte.

Des navires rénovés et allongés de 24 mètres

Construits à Saint-Nazaire et mis en service entre 2001 et 2004, les MSC Armonia, MSC Sinfonia, MSC Lirica et MSC Opera ont été coupés en deux, une nouvelle section de 24 mètres et 2200 tonnes étant intégrée entre les parties avant et arrière. Grâce à cette « jumboisation », les paquebots, dont la largeur est de 28.8 mètres, ont vu leur longueur passer à 275 mètres et leur jauge atteindre 65.000 GT, contre 60.000 auparavant.

 

(© : MSC CRUISES)

(© : MSC CRUISES) 

(© : MSC CRUISES)

(© : MSC CRUISES) 

(© : MSC CRUISES)

(© : MSC CRUISES) 

 

La nouvelle section comprend, notamment, 193 nouvelles cabines, permettant de faire passer la capacité à près de 2700 passagers, soit environ 600 personnes supplémentaires. Dans le même temps, différents travaux de remise à neuf et modernisation ont été entrepris dans les cabines, les espaces publics et les ponts piscines. L’offre en matière de bien-être, de diversité de restauration et celle à destination des enfants a également été améliorée.

 

Salon rénové sur le MSC Lirica (© : MSC CRUISES)

Salon rénové sur le MSC Lirica (© : MSC CRUISES) 

Spa rénové sur le MSC Lirica (© : MSC CRUISES)

Spa rénové sur le MSC Lirica (© : MSC CRUISES) 

Suite rénovée sur le MSC Lirica (© : MSC CRUISES)

Suite rénovée sur le MSC Lirica (© : MSC CRUISES) 

 

Premier pilier de la nouvelle phase de développement

Ce programme, d’un coût de 200 millions d’euros, permet à MSC Cruises de rénover les plus anciennes unités de sa flotte, qui aligne aujourd’hui de 12 navires, et d’augmenter légèrement sa capacité en attendant l’arrivée des nouveaux paquebots géants commandés en France et en Italie. Avec deux nouvelles séries dont les prototypes, le MSC Meraviglia (167.600 GT, 2250 cabines) et le MSC Seaside (160.000 GT, 2070 cabines), entreront en flotte en 2017. Réalisé par STX France, le premier doit être suivi par trois sisterships alors que le second, construit par Fincantieri, aura deux jumeaux. « Renaissance est le premier pilier de notre seconde phase de croissance (la première étant constituée par les 12 navires actuels, ndlr), alors que les 7 navires de nouvelle génération que nous lancerons entre 2017 et 2022 constituent le deuxième », rappelle Gianni Onorato, directeur général de la compagnie. Celle-ci compte en fait doubler sa capacité d’ici 2022 et, ainsi, accueillir 3.4 millions de passagers par an.

 

Le futur MSC Meraviglia (© : STX FRANCE)

Le futur MSC Meraviglia (© : STX FRANCE) 

Le futur MSC Seaside (© : MSC CRUISES)

Le futur MSC Seaside (© : MSC CRUISES) 

 

La Chine, Cuba, l’océan Indien et la Méditerranée

Le MSC Lirica, qui vient donc de reprendre du service, va rejoindre le Brésil pour y passer l’hiver puis gagnera Shanghai, où il sera basé pendant deux ans à compter de mai 2016. Exploité en partenariat avec le tour opérateur CAISSA Touristic, le navire a été spécialement aménagé pour le marché chinois à l’occasion de sa refonte à Palerme.

Sorti de rénovation en juillet dernier, le MSC Opera va, quant à lui, inaugurer le mois prochain une nouvelle destination de la compagnie au départ de Cuba. Après deux jours et demi dans la capitale cubaine, il emmènera ses passagers à Cozumel, dans la péninsule mexicaine du Yucatan, puis fera escale à Montego Bay, en Jamaïque, avant de s’arrêter à Georgetown,  aux îles Caïman.  

De nouveau opérationnel depuis avril, le MSC Sinfonia passe quant à lui l’hiver au départ de Durban, avec des croisières vers l’Afrique du sud, le Mozambique, la Namibie, La Réunion et Maurice.  

Quant au MSC Armonia, qui a été le premier à sortir de chantier, à l’automne 2014, il est basé à Gênes et propose différents itinéraires en Méditerranée occidentale.  

MSC Cruises Fincantieri