Croisières et Voyages
Fincantieri décroche la refonte du paquebot Carnival Destiny

Actualité

Fincantieri décroche la refonte du paquebot Carnival Destiny

Croisières et Voyages

C'est une refonte à 155 millions de dollars, la plus importante jamais réalisée au sein de la flotte de Carnival Cruise Lines, que Fincantieri va mener à bien. Le groupe italien a été retenu par la compagnie américaine pour assurer la remise à neuf du paquebot Carnival Destiny, qui changera de nom et deviendra Carnival Sunshine à l'issue des travaux. Ceux-ci dureront de février à avril 2013, sur une période de 49 jours. Premier paquebot de plus de 100.000 tonneaux, le Carnival Destiny, construit chez Fincantieri et mis en service en 1996, va être mis au standard des navires les plus récents de CCL. Ainsi, il adoptera le nouveau concept Fun Ship 2.0 ( Voir notre article sur les nouveautés du programme Fun Ship 2.0). De nouveaux restaurants et bars seront, ainsi, installés à bord. De même, la capacité du paquebot, long de 272 mètres pour une largeur de 38 mètres, va être augmentée, avec 182 nouvelles cabines, dont 96 dédiées au Spa, ce qui portera le nombre de cabines à 1503, contre 1321 jusqu'ici. Pour se faire, le navire, qui affichera à l'issue de sa refonte une capacité de 3006 passagers et 1040 membres d'équipage, va notamment gagner deux ponts au dessus de la passerelle.

Le futur espace Serenity du Carnival Sunshine (© CCL)
Le futur espace Serenity du Carnival Sunshine (© CCL)

Au niveau du pont piscine, la partie avant sera totalement modifiée pour accueillir un espace Serenity, bordé de palmiers, doté d'une fontaine se jetant dans un bassin circulaire et réservé aux adultes. A l'arrière, la verrière amovible devrait être débarquée et un aquapark avec toboggan installé.
Contrairement à ce qui avait été imaginé il y a quelques semaines lorsque CCL a annoncé la venue du navire en Europe au printemps 2013 sans préciser pourquoi, le Carnival Destiny ne sera donc pas versé à Costa Croisières, autre filiale du groupe Carnival Corporation, afin de compenser la perte du Costa Concordia. Le navire va conserver sa cheminée en forme de queue de baleine et marquer le début de la remise à niveau des unités les plus anciennes de CCL, qui dispose de deux autres navires du même type légèrement plus récents, le Carnival Triumph (1999) et le Carnival Victory (2000). « C'est notre plus ambitieux projet de refonte entrepris jusqu'ici et il transformera radicalement le Carnival Destiny en un navire totalement nouveau, offrant toute une nouvelle variété de choix de restauration et de bars, d'animations, ainsi que des espaces extérieurs spectaculaires », affirme Gerry Cahill, président de CCL.
A l'issue de son passage au chantier, le nouveau Carnival Sunshine, qui adopte au passage le nom du nouveau projet de paquebot de la compagnie concurrente Royal Caribbean prévu pour sortir en 2014 (les deux groupes sont bien connus pour se « titiller ») , sera exploité en Méditerranée. Il proposera des croisières de 12 jours entre Barcelone et Venise d'avril à octobre 2013. Puis il sera repositionné aux Etats-Unis, avec des départs hébdomadaires depuis la Nouvelle Orléans à partir de novembre 2013.

Le Carnival Destiny (© : CCL)
Le Carnival Destiny (© : CCL)

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien Carnival Cruise | Toute l'actualité de la compagnie de croisière