Construction Navale
Fincantieri espère signer rapidement la méga-commande de Carnival

Actualité

Fincantieri espère signer rapidement la méga-commande de Carnival

Construction Navale

Fin mars, le groupe américain Carnival Corporation, leader mondial de la croisière, annonçait un nouveau plan de développement comprenant la construction de 9 paquebots pour ses différentes filiales, avec des mises en service prévues jusqu’en 2022. Quatre unités de 183.000 GT et 2600 cabines (assorties de 6 options) ont depuis été commandées à Meyer Werft. Deux navires, destinés à AIDA Cruises, sortiront de Papenburg, en Allemagne, en 2018 et 2020, alors que deux autres seront livrés à Costa Croisières par le chantier finlandais de Turku en 2019 et 2020.

Fincantieri va, quant à lui, réaliser cinq paquebots, la commande étant elle aussi très probablement assortie d’options pour des unités supplémentaires. Les contrats n’ont, toutefois, pas encore été signés. « Nous sommes confiants dans la signature des contrats d’ici la fin de l’année », indique-t-on chez le constructeur italien. La mise en œuvre effective de ce projet majeur, qui concerne plus particulièrement les chantiers de Monfalcone et Marghera, ne devrait donc plus tarder.

Pour mémoire, le carnet de commandes de Fincantieri comprend actuellement 16 navires, livrables d’ici 2020 : Les Viking Sea et Viking Sky (47.800 GT, 930 passagers), deux unités du type Carnival Vista (133.500 GT, 3950 passagers), deux unités du type Koningsdam (99.500 GT, 2660 passagers), le seven Seas Explorer (54.000 GT, 740 passagers), les Seabourn Encore et Seabourn Ovation (40.300, 600 passagers), le Majestic Princess (143.000 GT, 3560 passagers), le Silver Muse (40.700 GT, 600 passagers), deux unités du type MSC Seaside (160.000 GT, 4140 passagers) et deux navires pour Virgin Cruises (110.000 GT, 2800 passagers). 

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien