Défense
Fincantieri : la première corvette qatarie débute ses essais en mer
ABONNÉS

Actualité

Fincantieri : la première corvette qatarie débute ses essais en mer

Défense

L’Al Zubarah, première des quatre corvettes réalisées par les chantiers italiens Fincantieri pour le Qatar, a débuté ses essais en mer. Et le moindre que l’on puisse dire, c’est que ce bâtiment, s’il n’est pas aussi grand qu’une frégate lourde, n'en demeure pas moins impressionnant bardé de tous ses équipements. Car c’est l’un des plus armés de sa catégorie et sans doute la corvette la plus puissante réalisée depuis des années.

L’Al Zubarah, dont la construction avait débuté en août 2018, est sorti le 27 février dernier du chantier de Muggiano, dans la baie de la Spezia. Installé sur un dock flottant, il a ensuite été mis à l’eau, son armement se poursuivant à flot. C’est maintenant l’heure des essais en mer, la corvette appareillant pour la première fois le 18 novembre. L’occasion de la découvrir de plus près la première des quatre unités de la classe Doha, livrables au Qatar entre 2021 et 2024.  

Cette corvette mesure 107 mètres de long pour 14.7 mètres de large. Conçue pour atteindre 28 nœuds et armées par 98 membres d’équipage (112 couchages en tout), elle aura un armement très conséquent : 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3, une tourelle de 76mm, deux canons télé-opérés Marlins de 30mm, des tubes lance-torpilles, un système RAM et surtout 16 missiles surface-air Aster 30 Block1 conçus pour intercepter des missiles balistiques d’une portée de 300 à 600 kilomètres. C’est la première fois que des navires adoptent une version navalisée de cette arme, initialement développée par MBDA pour des lanceurs terrestres mais qui sera aussi embarquée (variante Block1 NT) sur les frégates franco-italiennes du type Horizon lors de leur refonte

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien