Construction Navale
Fincantieri : Les effectifs de Monfalcone atteignent 7000 personnes

Actualité

Fincantieri : Les effectifs de Monfalcone atteignent 7000 personnes

Construction Navale

Monfalcone, l’un des quatre chantiers du groupe italien Fincantieri dédiés à la construction de paquebots, tourne à plein régime. Au point que les effectifs, qui étaient de 5000 personnes en juin dernier (dont 2000 salariés de Fincantieri), ont significativement augmenté, pour atteindre actuellement la barre des 7000. Les sous-traitants sont particulièrement nombreux du fait que le chantier, situé au bord de l’Adriatique, compte deux navires en achèvement à flot. Il y a d’abord le Carnival Vista, (324 mètres, 133.500 GT de jauge, 1967 cabines), qui sera livré à la fin de cette semaine à la compagnie américaine Carnival Cruise Line. Et puis le Majestic Princess (145.000 GT, 1780 cabines), mis à l’eau en février et que Princess Cruises réceptionnera à l’été 2017.

 

Le Carnival Vista presque terminé (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Carnival Vista presque terminé (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

La partie avant du second Seaside réalisée par Sestri Ponente

La forme de construction de Monfalcone, libérée de ce navire, est maintenant employée pour l’assemblage du MSC Seaside (154.000 GT, 2070 cabines), qui sera livré en octobre 2017. Son sistership devant être achevé seulement six mois plus tard (livraison en mai 2018), la construction de sa partie avant a été confiée au site de Sestri Ponente, près de Gênes, qui a commencé sa fabrication. La section, qui sera mise sur cale après la mise à flot du Silver Muse, sera ensuite remorquée à Monfalcone pour être assemblée à la partie arrière.

 

Les blocs du MSC Seaside en cours d'assemblage (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Les blocs du MSC Seaside en cours d'assemblage (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

Les nouvelles commandes de Carnival à suivre

Monfalcone devrait également réaliser les deux prochains paquebots de Princess Cruises, dont les mises en service sont prévues en 2019 et 2020. Il partagera aussi avec le site de Marghera, près de Venise, la commande des trois unités de 135.500 GT et 2100 cabines que P&O Australia et Costa Asia réceptionneront également en 2019 et 2020.

 

Le Majestic Princess en achèvement à flot (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Majestic Princess en achèvement à flot (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

23 paquebots dans le carnet de commandes

Actuellement, le carnet de commandes de Fincantieri comprend 23 paquebots livrables d’ici 2021. En plus des unités déjà citées, les chantiers du groupe sortiront cette année le Seven Seas Explorer (54.000 GT, 369 cabines) et le Seabourn Encore (40.350 GT, 302 cabines), en 2017 les Viking Sky et Viking Sun (47.800 GT, 465 cabines) ainsi que le Silver Muse (40.700 GT, 298 cabines), en 2018 le Seabourn Ovation, un sistership du Carnival Vista et un autre du Koningsdam (99.500 GT, 1325 cabines) livré le mois dernier. 2019 doit pour sa part voir la livraison d’un sistership du Seven Seas Explorer et un nouveau Viking, ainsi que le premier des trois navires de Virgin Cruises (110.000 GT, 1400 cabines), les deux unités suivantes étant prévues en 2020 et 2021. 

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien