Construction Navale
Fincantieri : Les grèves impactent le plan de charge

Actualité

Fincantieri : Les grèves impactent le plan de charge

Construction Navale

La direction de Fincantieri est actuellement engagée dans un sérieux bras de fer avec les syndicats. Des grèves perturbent depuis plusieurs semaines la construction et la réparation de navires. La quasi-totalité des sites italiens du groupe, qui compte huit chantiers dans le pays, est actuellement touchée. 

La situation est notamment compliquée dans le domaine de la réparation navale. Ainsi, Ponant a semble-t-il renoncé à réaliser à Palerme l'arrêt technique du Soléal, que Fincantieri lui a livré en 2013. L'activité étant perturbée dans le chantier sicilien du groupe, la compagnie française a décidé de ne pas prendre de risque et de finalement envoyer son navire en cale sèche à Malte, où il se trouve actuellement. Plus grave encore, rapportent les media italiens, l’arrêt technique à Palerme du paquebot Zuiderdam, d’Holland America Line, pourrait avoir deux semaines de retard.

Les syndicats protestent contre différents projets de la direction, dont une augmentation du nombre d’heures de travail sans hausse de salaire, ainsi que l’intégration d’une puce électronique dans les chaussures des salariés travaillant à bord des navires. Une mesure destinée selon la direction à améliorer la sécurité mais que les employés voient comme une manière de contrôler leurs déplacements. D'importantes réunions de négociation sont prévues cette semaine entre les syndicats et la direction, qui espère la signature d'un accord permettant notamment de renforcer la compétitivité, et au passage de mettre fin à ce mouvement social.     

 

Fincantieri