Construction Navale
Fincantieri met à l’eau le nouveau brise-glace scientifique norvégien

Actualité

Fincantieri met à l’eau le nouveau brise-glace scientifique norvégien

Construction Navale

Le chantier Fincantieri de Muggiano, près de la Spezia, vient de mettre à l’eau le Kronprins Haakon. Destiné à l’institut polaire norvégien, ce nouveau navire de recherche brise-glace sera livré fin 2017 par le constructeur italien. Long de 100 mètres pour une largeur de 21 mètres, ce navire de 9000 tonnes, qui aura une vitesse de croisière de 15 nœuds, pourra accueillir 55 membres d’équipage, scientifiques et étudiants chercheurs, qui seront logés dans 38 cabines.

 

(© : FINCANTIERI)

(© : FINCANTIERI)

 

Exploité pour les campagnes scientifiques de son armateur, mais aussi au profit de l’Institut norvégien de recherche marine et de l’université de Tromsø, le Kronprins Haakon sera chargé de mener des travaux océanographiques et hydrographique, ainsi que des études des écosystèmes. Cela, avec un impact environnemental minimum, un important travail ayant été par exemple mené sur la réduction du rayonnement des bruits dans l’eau afin par exemple d’améliorer l’étude des poissons et mammifères marins sans les perturber. De l’Arctique à l’Antarctique, le navire permettra aussi d’étudier les conséquences du réchauffement climatique sur les zones polaires.

D’un coût de 175 millions d’euros, le Kronprinz Haakon adopte un design conçu par Rolls-Royce, dont le modèle NVC 395 avait été retenu dès 2008 par les autorités norvégiennes. La a construction avait été confiée à Fincantieri fin 2013. 

Le constructeur italien ne va finalement pas s'appuyer sur les chantiers norvégiens de sa filiale Vard pour achever le navire, si ce n'est éventuellement, mais ce n'est pas encore décidé, pour réaliser d'ultimes tests et des travaux mineurs d'outfitting. Toutefois, dans le cadre des synergies mises en place au sein du groupe, Vard Electro travaille en Italie sur l'intégration des installations électriques. 

 

Fincantieri