Construction Navale

Actualité

Fincantieri met sur cale le paquebot Costa Diadema

Construction Navale

Il s’appellera Costa Diadema et son assemblage vient de débuter. Hier, le premier bloc du nouveau paquebot de la compagnie italienne Costa Croisières a été posé au chantier Fincantieri de Marghera, près de Venise. Long de 29 mètres pour une profondeur de 15.7 mètres et un poids de 504 tonnes, cet impressionnant bloc, manutentionné par deux grues, a été posé au fond de la forme de construction, marquant le début de la phase d’assemblage du navire, commandé en août 2011. Long de 306 mètres pour une largeur de 37.2 mètres et une jauge de 132.500 GT, le Costa Diadema sera le plus gros paquebot construit jusqu’ici à Marghera. Au moment de sa livraison, prévue le 30 octobre 2014, il deviendra également le plus gros navire de croisière battant pavillon européen.  Armé par 1253 membres d’équipage, le Costa Diadema pourra embarquer jusqu’à 4947 passagers, ces derniers étant logés dans  1854 cabines et suites. Le navire sera doté de nombreux espaces publics (restaurants, bars, salle de spectacle, casino, centre de bien-être, ponts piscines…), dont nous vous présentons ci-dessous les tous premiers visuels.

 

L'Atrium du futur Costa Diadema (© : COSTA CROISIERES)

 

Le théâtre du futur Costa Diadema (© : COSTA CROISIERES)

 

Grande salle à manger du futur Costa Diadema (© : COSTA CROISIERES)

 

Restaurant Club du futur Costa Diadema (© : COSTA CROISIERES)

 

Le Grand Bar du futur Costa Diadema (© : COSTA CROISIERES)

 

La salle de sport du futur Costa Diadema (© : COSTA CROISIERES)

 

Dans l'attente d'un petit frère...

 

Le nouveau fleuron de Costa Croisières sera dérivé des trois paquebots de la classe Carnival Dream construit par Fincantieri pour la compagnie américaine Carnival Cruise Lines, filiale comme Costa du groupe Carnival Corporation. Ces bateaux, très réussis, sont une version agrandie et améliorée des unités des classes Conquest/Concordia de CCL et Costa, qui partageaient déjà une coque commune, la décoration et les activités étant propres à chaque compagnie en fonction de sa clientèle. La mise en service du Diadema va en tous cas permettre à Costa, qui exploite 14 paquebots, de reconsolider sa position de leader européen de la croisière fin 2014, d’autant que la commande d’un second paquebot du même type est toujours attendue.

 

Paquebot de la classe Carnival Dream  (© : CCL)

 

Le premier bloc du Costa Diadema (© : FINCANTIERI)

 

Des milliards d'euros de retombées économiques pour l'Italie

 

« La construction du Costa Diadema est un engagement tangible en faveur de la croissance future de la compagnie. Elle est non seulement significative pour nous, mais aussi pour l’Italie en général et la région de Venise en particulier. Le Costa Diadema consolide notre alliance avec Fincantieri, qui s’est déjà traduite par la construction de 10 nouveaux navires depuis 2000, pour une valeur totale de presque 5 milliards d’euros, avec la création de richesse et d’emplois pour l’ensemble du pays », explique Michael Thamm, directeur général de Costa Croisières.

Selon une étude de la MIP, la Milan Polytechnic Business School, la construction de paquebots n’est que l’une des facettes des retombées de l’activité de la compagnie sur l’économie italienne. En 2010, celle-ci a généré 2.2 milliards d’euros de retombées, auxquelles la MIP ajoute une contribution significative en termes d’emploi : 12.300 équivalent temps plein au total, soit 3600 au sein de Costa, ainsi que 8700 au sein de la chaîne d’approvisionnement et les prestataires de service dans le secteur du tourisme.  

 

Le paquebot Costa Serena (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Fincantieri Costa Croisières