Construction Navale
Fincantieri met sur cale le Viking Mars

Actualité

Fincantieri met sur cale le Viking Mars

Construction Navale
Croisières et Voyages

Huitième d’une série qui comprendra jusqu’à seize unités, le Viking Mars a été officiellement mis sur cale hier au chantier Fincantieri d’Ancône, en Italie. A cette occasion, un premier bloc produit localement a été posé contre une section de la coque provenant d’un autre chantier.

 

 

Prévu pour être achevé en 2022, ce petit paquebot de 223 mètres, 47.800 GT de jauge et 465 cabines rejoindra ses aînés, les Viking Star, Viking Sea, Viking Sky, Viking Sun, Viking Orion et Viking Jupiter, livrés par Fincantieri entre 2015 et 2019, ainsi que le Viking Venus, en achèvement à flot à Ancône et qui entrera en flotte cette année. Une unité supplémentaire, le Viking Neptune, est prévue pour 2023. Puis, dans le cadre d’un accord conclu en mars 2017 entre le groupe Viking Cruises et Fincantieri, six navires supplémentaires doivent être construits, avec des livraisons échelonnées entre 2024 et 2027. A noter que le Viking Sun doit être transféré cette année à une nouvelle société commune créée par Viking Cruises et China Merchant Shekou. Il sera exploité en Chine pour la clientèle locale et battra pavillon chinois.

 

Le Viking Star (

Le Viking Star (© FABIEN MONTREUIL)

 

- Voir notre reportage sur le Viking sky

En plus de ces paquebots, on rappellera que Viking a commandé à Vard, filiale de Fincantieri, deux navires d’expédition de 202.7 mètres, 30.000 GT et 378 passagers conçus notamment pour évoluer en zones polaires. Le premier, nommé Viking Octantis, a été mis à l’eau le 22 décembre et doit entrer en service en janvier 2022. Son sistership, le Viking Polaris, doit le rejoindre au second semestre 2022. Deux unités supplémentaires sont toujours en option.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien