Construction Navale
Fincantieri reprend progressivement son activité en Italie

Actualité

Fincantieri reprend progressivement son activité en Italie

Construction Navale
Défense

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus, les huit chantiers italiens du groupe Fincantieri étaient fermés depuis le 16 mars, comme toutes les entreprises dont l’activité n’était pas essentielle à la continuité du pays. En ligne avec la stratégie de déconfinement mise en place par Rome, ils commencent à rouvrir ce lundi 27 avril.  « Nous reprenons progressivement nos activités de production dans tous nos établissements en Italie, qu’il s’agisse des chantiers impliqués dans la construction de navires militaires comme ceux qui réalisent des paquebots. Ce processus se déroulera sur plusieurs semaines afin d’assurer la sécurité de tous les salariés », explique-t-on à Mer et Marine au siège du groupe italien, où l’on précise que l’objectif est de remonter en puissance d’ici la fin du mois de mai.

Pour mémoire, Fincantieri compte sept chantiers de construction navale en Italie : Monfalcone, Marghera, Sestri Ponente et Ancône dédiés au marché de la croisière, Riva Trigoso et Muggiano spécialisés dans les navires militaires ainsi que Castellammare di Stabia qui travaille sur les deux secteurs. S’y ajoute le chantier sicilien de Palerme, axé sur la réparation navale et les refontes, ainsi que le siège du groupe situé à Trieste.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien