Construction Navale
Fincantieri s'installe dans la construction arctique avec le groupe pétrolier Rosneft

Actualité

Fincantieri s'installe dans la construction arctique avec le groupe pétrolier Rosneft

Construction Navale
Offshore

Développer un nouveau type de navire et le réaliser dans le centre de construction navale arctique de Zevzda, situé près de Mourmansk. C’est l’objectif d'un accord de coopération entre le constructeur italien Fincantieri et le groupe pétrolier russe Rosneft. Il a été signé le 17 juin à l’occasion du 20ème Forum économique de Saint-Pétersbourg, en présence du président russe Vladimir Poutine et du premier ministre italien Matteo Renzi. 

Pour se faire, les deux partenaires vont créer une société commune, chargée du design et de l’ingénierie liée à ce projet. L’accord prévoit également l'acquisition des compétences requises pour la construction, en clair le soutien au développement du savoir-faire et des capacités industrielles des nouveaux chantiers de Zevzda.  « Cet accord permettra d’améliorer une plateforme de conception qu’aucun autre groupe de construction navale n’est en mesure d’offrir aujourd’hui. Il représente la reconnaissance de l’expertise et de l’innovation technologique de Fincantieri, et confirme que le groupe est capable d’atteindre une position de leader mondial dans tous les domaines sur lesquels il est présent », estime Giuseppe Bono, directeur général de Fincantieri.

Alors que le constructeur italien a déjà travaillé au profit de la Russie, en réalisant notamment des navires destinés au transport de déchets nucléaires, aucun détail supplémentaire n’a été communiqué quant au projet suivi avec Rosneft.

Des chantiers pour soutenir le développement de l’Oil & Gas en Arctique

Toutefois, l’accord s’inscrit clairement dans le cadre du développement des capacités de production russes en matière de pétrole et de gaz dans l’Arctique. Pour mémoire, en février 2014, le vice-premier ministre, Dmitry Rogozine, avait annoncé la création d’un nouveau complexe de construction navale destiné à soutenir l’essor de l’activité pétrolière et gazière dans le Grand Nord. Celui-ci repose sur deux projets : un consortium chapeauté par le Rosneft (et comprenant également Rosneftegaz et Gazprombank), chargé de la construction au chantier de Zevzda de différents types de navires, dont des brise-glaces, supply, méthaniers et unités de forage. Le deuxième projet va voir l’ouverture d’un nouveau chantier à Rosloyakovo, toujours dans la région de Mourmansk. Ce dernier construira des navires civils et militaires spécialement conçus pour opérer en zones polaires et destinés à la protection des intérêts russes dans l'Arctique. 

 

La plateforme de forage Scarabeo 8 en cours de remorquage (© : DEEP SEA SERVICES)

La plateforme de forage Scarabeo 8 en cours de remorquage (© : DEEP SEA SERVICES)

 

Fincantieri et l’Oil & Gas

Concernant Fincantieri, le groupe, qui occupe une position de leader dans la construction de paquebots et développe son activité sur le segment militaire, souhaite également se renforcer dans l’Oil & Gas, où il est présent via sa filiale norvégienne Vard mais aussi ses chantiers en Italie. Après avoir réalisé dans les années 90 des plateformes et méthaniers, il a construit au cours de la décennie suivante des remorqueurs ravitailleurs releveurs d’ancres (AHTS). Il a également participé pour le compte de Saipem à la construction de la plateforme de forage Scarabeo 8, mise en service en 2012. Sa coque avait été réalisée par le chantier russe Sevmash puis remorquée vers le site Fincantieri de Palerme, où sa construction s’était poursuivie, l’achèvement final étant mené par le chantier norvégien Westcon.

 

Le concept de navire de forage Overdrill (© : FINCANTIERI / AKER SOLUTIONS)

Le concept de navire de forage Overdrill (© : FINCANTIERI / AKER SOLUTIONS)

 

En 2013, le groupe italien, en coopération avec le bureau d’études norvégien Aker Solutions, avait également dévoilé un nouveau design de navire de forage. Long de 208 mètres pour une largeur de 40 mètres, l’Overdrill a été conçu pour forer jusqu'à 15.000 mètres (dont 3600 de profondeur d'eau). 

On notera que le partenariat noué entre Fincantieri et Rosneft fait partie d'une série d'accords italo-russes entérinés durant le forum économique de Saint-Pétersbourg. Parmi les autres annonces, il y a notamment celle d'un partenariat stratégique entre Saipem et Novatek dans le domaine du GNL. 

 

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien