Construction Navale
Fincantieri : Une privatisation partielle avant l'été ?

Actualité

Fincantieri : Une privatisation partielle avant l'été ?

Construction Navale

Le capital de Fincantieri pourrait être ouvert en juin prochain. Depuis plusieurs mois, le gouvernement italien réfléchit à la privatisation du groupe public, leader mondial de la construction de paquebots et également très présent dans le secteur militaire. Cette industrie étant jugée stratégique, Rome souhaiterait, néanmoins, conserver la majorité du capital, soit au moins 51%. Une privatisation partielle pourrait intervenir juste avant l'été, alors que la direction de Fincantieri estime qu'elle doit, pour assurer le développement industriel du groupe, trouver d'importantes ressources financières. Avec une quinzaine de paquebots en commande, principalement pour l'Américain Carnival, les chantiers italiens, qui viennent d'achever le Carnival Freedom et l'Emerald Princess, sont pleins jusqu'en 2011. L'activité militaire est également très soutenue. Fincantieri réalise actuellement le porte-aéronefs Cavour, livrable en fin d'année, ainsi que deux destroyers du type Horizon, les Andrea Doria et Caio Duilio. Le groupe est également allié au Français DCNS (ex-DCN) dans le programme des frégates multi-missions.
En début d'année, l'Italien a annoncé un plan d'investissements de 800 millions d'euros sur cinq ans. Ce plan prévoit l'acquisition de chantiers aux Etats-Unis et en Ukraine, ainsi que la création d'une joint venture en Inde dans le domaine de la mécanique. Fincantieri souhaiterait, dans le cadre de ce plan, s'installer sur de nouveaux marchés, comme celui des méthaniers.

Fincantieri