Construction Navale
Fincantieri va construire des caissons pour le renflouement du Concordia

Actualité

Fincantieri va construire des caissons pour le renflouement du Concordia

Construction Navale

Le groupe italien Fincantieri a été retenu par le consortium américano-italien Titan - Micoperi, chargé de l'enlèvement de l'épave du Costa Concordia, pour réaliser des caissons destinés à participer au renflouement de la coque du navire, puis assurer la flottabilité de celle-ci. Le plan de Titan Salvage et Micoperi prévoit, en effet, de relever le navire, couché sur le flanc tribord devant l'île italienne du Giglio. Cette opération est considérée comme particulièrement complexe et délicate, notamment du fait que la structure du navire de 290 mètres de long, échoué depuis le 13 janvier, s'est déformée et est donc fragilisée.
Dans le cadre de ce plan, Fincantieri, qui avait construit le Concordia en 2006, doit donc fournir 30 caissons en acier, pour un poids total de 11.500 tonnes. Ces caissons seront fixés à la partie supérieure de la coque, du côté bâbord, et progressivement remplis d'eau, ce qui contribuera à relever l'épave. Un système de « strand jacks », avec un mécanisme hydraulique retenant des câbles fixés à une plateforme, sera également installé pour aider le bateau à se relever. Une fois que celui-ci sera droit, d'autres caissons seront fixés sur la partie tribord de la coque. Des deux côtés, les caissons seront alors vidés, de manière à remettre à flot le Concordia. Celui-ci sera, ensuite, remorqué dans un port italien, où il sera démantelé. Pour mémoire, Titan et Micoperi espèrent que l'enlèvement du navire sera réalisé d'ici janvier prochain.

Fincantieri