Défense
Fincantieri vend des patrouilleurs furtifs aux Emirats Arabes Unis

Actualité

Fincantieri vend des patrouilleurs furtifs aux Emirats Arabes Unis

Défense

Le groupe italien a annoncé, vendredi, avoir remporté auprès des Emirats Arabes Unis la commande d'une nouvelle série de patrouilleurs. Le contrat porte sur la réalisation, en Italie, de deux unités, avec option pour deux bateaux supplémentaires (qui seraient réalisés localement en transfert de technologie). La tête de série doit être livrée au second semestre 2012. Longs de 55 mètres pour une largeur de 8.6 mètres, les navires de la classe « Falaj 2 » auront un équipage de 28 hommes et pourront atteindre 20 noeuds. L'armement de ces patrouilleurs n'a pas été précisé mais ils seront vraisemblablement dotés d'un système surface-air et probablement de missiles antinavire. La vue communiquée par Fincantieri montre également la présence d'une tourelle à l'avant, sans doute de 57mm. On notera qu'à l'image des corvettes Visby suédoises, cette pièce est carénée, de manière à réduire la signature radar. Les futures corvettes émiriennes présenteront, d'ailleurs, des formes particulièrement furtives.

Diversification des clients

Ce nouveau contrat conforte Fincantieri comme l'un des principaux fournisseurs de la marine des EAU. Début 2009, le groupe italien avait déjà remporté la commande de la corvette Abu Dhabi (88 mètres, 1650 tpc), livrable en 2011 et dérivée des Cigala Fulgosi italiennes.
Les Emirats se montrent, quant à eux, très diversifiés quant à leurs approvisionnements en matière d'équipements navals. Ils ont notamment commandé six corvettes du type Baynunah (71 mètres, 915 tpc) au Français CMN, la première réalisant actuellement ses essais à Cherbourg. Abu Dhabi est aussi potentiellement intéressé par les trois corvettes refusées par le sultanat de Brunei (95 mètres, 2000 tpc). Alors qu'on parle d'une commande de frégates légères et de sous-marins, les EAU ont aussi notifié, l'an dernier, la construction de 34 intercepteurs de 16 mètres à un chantier turc, ainsi que la réalisation de 12 vedettes de transport en Suède.

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien