Construction Navale
Fincantieri veut percer sur le marché de la réparation

Actualité

Fincantieri veut percer sur le marché de la réparation

Construction Navale

Le géant italien de la construction navale souhaite prendre le contrôle de Lloyd Werft. Fincantieri a prévu d'investir 100 millions de dollars pour acheter 51% du capital du chantier allemand. Ce plan prévoit également la prise de contrôle du chantier de réparation Grand Bahama Shipyard. Selon la direction de Fincantieri, les négociations devraient aboutir avant la fin de l'année. Le groupe italien, déjà numéro 1 mondial de la construction de paquebots de croisière, souhaite devenir un acteur majeur dans le marché de la réparation. Un créneau sur lequel son concurrent français, Alstom, ne souhaite toujours pas entrer.

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien