Vie Portuaire
FlexiLoire : Un nouveau service fluvial entre Nantes et Montoir

Actualité

FlexiLoire : Un nouveau service fluvial entre Nantes et Montoir

Vie Portuaire

Une nouvelle liaison fluviale destinée au transport de colis lourds, conteneurs et fret divers entre Nantes et Montoir-de-Bretagne a été lancée mardi 16 janvier. FlexiLoire, c’est son nom, est une initiative portée par le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire et les deux grandes intercommunalités ligériennes. Réunis au sein d’un groupement de commandes, le GPMNSN, Nantes Métropole et la CARENE ont choisi, à l’issue d’un appel d’offres, la Compagnie Ligérienne de Transport (CLT) pour exploiter cette nouvelle liaison.

Le « fond de cale » du service est assuré par le transfert de pièces d’Airbus, qui dispose de sites à Nantes (Bouguenais) et Saint-Nazaire (Gron), tout en utilisant le terminal roulier de Montoir dans le cadre du transport d’éléments d’avions entre ses sites européens. Ce besoin correspond à 240 voyages prévus par Airbus en 2018, un engagement de l’avionneur qui va permettre d’assurer cinq rotations hebdomadaires entre le terminal nantais de Cheviré et le terminal roulier de Montoir. Cette « ligne-mère » servira de base au développement d’un service multi-sites et multi-clients le long de la Loire, depuis la capitale ligérienne jusqu’à l’embouchure du fleuve. 9 liaisons complémentaires ont ainsi été identifiées. Elles offrent, selon le GPMNSN, « un maillage de l’estuaire de la Loire, avec des possibilités de chargement et de déchargement via des infrastructures portuaires existantes ou à créer. Les unités de chargement diversifiées de la CLT permettent de s’adapter à différentes filières telles que les colis XXL, la logistique urbaine, les véhicules, les vracs, les convois exceptionnels en transit et les conteneurs ». Le développement d’un trafic conteneurisé, mais aussi de vracs de construction dans une zone où le secteur du BTP est très actif ainsi que les produits issus du recyclage sont notamment en ligne de mire.

Pendant la phase de lancement et dans l’attente d’un nombre suffisants de clients complémentaires au trafic apporté par Airbus, le port et les intercommunalités de Nantes et Saint-Nazaire, engagés dans des politiques de report modal afin d’alléger le trafic routier,  injecteront des fonds dans FlexiLoire. Cela doit permettre d’assurer la viabilité de la ligne en attendant sa montée en puissance.

Ce soutien financier initial a été décidé suite à l’échec d’une première liaison Cheviré-Montoir initiée en 2009 par Marfret. Axé plus particulièrement sur le trafic de conteneurs, ce service avait été arrêté au bout de quelques mois seulement, la compagnie disant à l’époque avoir été confrontée à une forte pression commerciale de la part des transporteurs routiers.

 

Port de Nantes Saint-Nazaire