Histoire Navale

Fil info

Florence Parly annonce une reprise des recherches de la Minerve

Histoire Navale
Défense

Florence Parly, ministre des Armées, a décidé la reprise des recherches de l’épave du sous-marin Minerve, disparu tragiquement au large de Toulon le 27 janvier 1968. Il s’agit aujourd’hui de profiter de la mise en service d’équipements de haute technologie dont des drones sous-marins pour reprendre les recherches qui avaient été infructueuses après cet accident. 

Les recherches seront confiées à la Marine nationale, avec le concours de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) et du Shom (service Hydrographiques et Océanographique de la Marine). L’opération sera conduite localement par l’amiral commandant en chef pour la Méditerranée.

Cette campagne de recherche commencera par des essais techniques de quelques jours en février, dans la zone de présence possible de la Minerve, déterminée par l’analyse des enregistrements sismiques de l’implosion du sous-marin lors de sa disparition. Elle se poursuivra pendant le mois de juillet pour bénéficier de conditions météorologiques favorables à cette période et se déroulera en plusieurs phases, consistant successivement à détecter, analyser puis identifier les objets présents sur le fonds. Les moyens mis en œuvre comprennent des bâtiments porteurs de sondeurs multifaisceaux, des drones sous-marins et un mini sous-marin capable de photographier à grande profondeur.

Consciente de la souffrance des familles, que le temps ne saurait effacer, la ministre renouvelle sa compassion aux familles des 52 marins disparus dans l’accomplissement de leur devoir et salue leur mémoire. Elle tient à souligner que, malgré les progrès technologiques, des recherches par plus de 2000 mètres de fonds restent complexes et sans certitude d’aboutir. La ministre assure les familles de les associer étroitement à toutes les étapes de cette campagne de recherche.

Communiqué du ministère des Armées, 05/02/19

 

 

Marine nationale