Défense

Fil info

Florence Parly et le Charles de Gaulle à Singapour

Défense

Florence Parly, ministre des Armées, se rendra à Singapour le 1er juin 2019 afin de participer au Shangri-La Dialogue, conférence internationale consacrée à la sécurité et à la défense en Indopacifique. Rendez-vous incontournable de réflexion géopolitique et stratégique, le Shangri-La réunit chaque année des autorités politiques et militaires d’une cinquantaine de pays. La ministre des Armées y prononcera un discours sur l’évolution de la situation sécuritaire en Indopacifique et reviendra sur la stratégie de défense française sur la zone. Cette dernière s’inscrit dans le cadre du discours fondateur prononcé le 2 mai 2018 par Emmanuel Macron, Président de la République, à Garden Island en Australie.

Florence Parly s'entretiendra également avec les autorités singapouriennes, hôtes de la conférence, ainsi qu'avec ses homologues de la région. De plus, le porte-avions Charles de Gaulle, engagé dans la mission Clemenceau depuis 3 mois, fera escale à Singapour à l’occasion du Shangri-La. La ministre ira à la rencontre de l’équipage. 

 

Le GAN avec des bâtiments du Japon, des Etats-Unis et de l'Australie lors de l'exercice La Pérouse dans le golfe du Bengale 

Le GAN avec des bâtiments du Japon, des Etats-Unis et de l'Australie lors de l'exercice La Pérouse dans le golfe du Bengale (© MARINE NATIONALE - CLARISSE DUPONT)

 

Le porte-avions à Singapour

Le porte-avions Charles de Gaulle conduit la mission Clemenceau depuis le 5 mars dernier, date de son départ de Toulon, et jusqu’à la mi-juillet.

Au cours de son déploiement, le porte-avions a contribué à la protection des Français en rejoignant la coalition internationale de lutte contre Daech dans le cadre de l’opération Inherent Resolve. Il partage également son expertise en matière d’opérations aéromaritimes en s’entraînant avec de nombreux partenaires stratégiques locaux, dont ceux de la zone Asie-Pacifique : Etats-Unis, Inde, Australie, Japon, Malaisie, Singapour.

Il s’agit de la seconde escale du porte-avions à Singapour depuis 2002.

La mission Clemenceau est un vecteur puissant de coopération et de rayonnement pour la France dont elle soutient la stratégie de défense dans la région Indopacifique où les enjeux maritimes, notamment pour les importations européennes, sont primordiaux.

L’espace Indopacifique, un enjeu stratégique

Cet espace qui s’étend des côtes orientales africaines à la façade occidentale des Amériques est d’intérêt stratégique pour la France, acteur légitime et reconnu de la région, avec près d’1,6 million de ressortissants, des territoires abritant plusieurs bases militaires permanentes et des intérêts économiques majeurs dans la zone.

Dans un contexte géostratégique en mutation, la France entend contribuer pleinement à la stabilité stratégique de l’espace Indopacifique en y réaffirmant l’importance du dialogue multilatéral, le rôle des institutions et organes de sécurité collective ainsi que le caractère central du respect du droit international.

 Il s’agit enfin d’une zone directement concernée par les risques liés au changement climatique : élévation du niveau des mers, catastrophes naturelles. La France, disposant de la deuxième ZEE mondiale, considère les enjeux climatiques comme prioritaires tant pour la protection de ses ressortissants que pour la protection des écosystèmes marins.

Communiqué du ministère des Armées, 29/05/19

 

Marine nationale