Défense

Fil info

Florence Parly fait l’éloge de la coopération franco-italienne

Défense

A l’occasion de sa venue au salon Euronaval, la ministre française des Armées a confirmé que le programme des nouveaux ravitailleurs de la Marine nationale (FLOTLOG) serait conduit en coopération avec l’Italie : « Sur le fondement d’une conception italienne, Naval Group et les Chantiers de l’Atlantique pourront ainsi renouveler notre flotte de pétroliers ravitailleurs et deux d’entre eux seront livrés avant 2025 ».

Naval Group et Fincantieri annonceront mercredi les contours de leur projet visant à renforcer leur coopération industrielle et commerciale. Même si, pour le moment, l'alliance sera moins poussée qu'espéré par les industriels, en raison notamment des relations délicates entre Paris et Rome sur le plan politique, Florence Parly a tout de même fait l’éloge de ce partenariat : « Le choix de la coopération avec l’Italie, c’est le choix de l’ambition et c’est le choix de l’efficacité. Nous avons déjà montré avec le programme FREMM notre capacité à oeuvrer ensemble, de concert. Le programme FLOTLOG va accentuer, encore, la coopération franco-italienne pour les bâtiments de surface. Je crois que sur les mers, la France et l’Italie ont beaucoup à gagner à unir leurs forces, à travailler de concert. Je crois que nous avons intérêt à gagner des offres ensemble plutôt qu’à les perdre séparément. Je crois que nous avons intérêt à faire le choix de l’Europe, à multiplier nos capacités et élargir notre horizon. Oui, je crois que la France et l’Italie ont beaucoup à faire ensemble en matière d’industrie navale ».