Défense

Fil info

Florence Parly à l’Ile longue

Défense

Florence Parly, ministre des armées, s’est rendue à Brest (Finistère), pour une visite des unités de la Marine nationale qui mettent en œuvre la composante océanique de la dissuasion. La ministre effectuait aujourd’hui son premier déplacement au sein de la Force océanique stratégique (FOST) après celui du 20 juillet, aux côtés du Président de la République, sur la base aérienne 125 d’Istres de la Force aérienne stratégique (FAS).

La ministre a visité la base opérationnelle de l’Ile Longue, en charge du maintien en condition opérationnelle des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE). Elle a pu mesurer la qualité et l’engagement de l’ensemble  des acteurs étatiques et industriels au service d’une même mission exigeante : garantir la permanence opérationnelle des SNLE et de leur système d’armes.

Depuis novembre 1972, 365 jours sur 365, au moins un SNLE patrouille à la mer, pour assurer la dissuasion nucléaire française. Une prouesse opérationnelle, industrielle mais surtout humaine.

Hélitreuillée à bord d’un SNLE pour y effectuer une plongée de quelques heures, la ministre s’est fait présenter les capacités opérationnelles du bâtiment et a salué le professionnalisme des sous-mariniers, leur sens du devoir et leur abnégation dans l’accomplissement de la mission stratégique de dissuasion.

Après avoir échangé avec eux sur l’exigence de leur mission, le haut degré de formation nécessaire à la mise en œuvre d’un système de combat des plus complexes mais aussi sur les contraintes liées à leur absence et le soutien spécifique mis en place au profit de leurs familles, la ministre leur a redit toute sa confiance ainsi que celle du Président de la République, chef des armées. Elle a rappelé à cette occasion la décision prise par le Président de la République de renouvellement des composantes océaniques et aéroportées de la dissuasion nucléaire.

Communiqué du ministère de la Défense, 21/09/17

Marine nationale