Défense
Flottes de Combat : Après 30 ans de service, Bernard Prézelin signe sa dernière édition

Rencontres

Flottes de Combat : Après 30 ans de service, Bernard Prézelin signe sa dernière édition

Défense

4 kilos pour 1474 pages détaillant les forces navales du monde entier, des plus humbles aux plus puissantes. Une véritable mine d’informations, la plus complète au monde puisque l’on y trouve non seulement les marines de chaque pays, mais aussi leurs autres composantes maritimes, comme les garde-côtes, douanes et autres administrations dotées de moyens nautiques.

Très attendue, l’édition 2016 de Flottes de Combat vient de sortir, quatre ans après la précédente. Un superbe ouvrage comprenant toutes les unités en service ou en projet, avec leurs caractéristiques techniques et de nombreux commentaires, le tout abondamment illustré de 5620 photos, dont 3674 nouvelles choisies parmi une sélection de plus de 30.000 clichés (voir le site de Marines Editions pour le commander).

 

L’essor des puissances navales

Ce Flottes de Combat signe un nouveau record, le livre n’ayant jamais été aussi épais depuis sa création en 1897 par le commandant de Balincourt. Il illustre le développement considérable des enjeux liés à la mer et, par conséquent, la volonté de nombreux pays de se doter d’un outil naval pour protéger leurs eaux et accroître leur puissance militaire. Depuis 30 ans qu’il est à la barre de Flottes de Combat, Bernard Prézelin est un observateur privilégié de cette évolution : « Dans les années 60 à 80, l’OTAN faisait face au Pacte de Varsovie et les marines des deux bords se sont fortement développées. Puis avec