Vie Portuaire
Fluvial : VNF se mobilise pour assurer la continuité de la chaîne logistique

Actualité

Fluvial : VNF se mobilise pour assurer la continuité de la chaîne logistique

Vie Portuaire

La crise sanitaire n’immobilise pas le réseau fluvial. Si le trafic s’est réduit ces dernières semaines, Voies Navigables de France (VNF) maintient une activité de l’ensemble du réseau pour l’approvisionnement des centres industriels et de consommation. un article d'Hervé Deiss de Ports et Corridors

L’activité demeure pour les principaux modes de transport. Le gestionnaire du réseau fluvial français, VNF, constate pour sa part une baisse du trafic de marchandises d’environ 40%. Elle aurait pour cause le ralentissement de l’activité économique et les difficultés d’approvisionnement rencontrées par les chargeurs. « Pour autant, le fret fluvial se maintient et il est une priorité pour VNF en cette période de crise sanitaire, pour continuer à assurer l’approvisionnement en produits essentiels : produits alimentaires et énergétiques, mais aussi des produits sensibles qui ne peuvent pas prendre la route, ou encore l’évacuation des déchets et leur valorisation », précise VNF dans un communiqué. Peu importe, dans le monde fluvial, « la mobilisation est très forte » et l’organisation du travail des agents du gestionnaire et des opérateurs fluviaux s’adapte. L’ouverture des installations pour la navigation commerciale est maintenue. L’amplitude journalière est réduite à 10h par jour, afin de concilier protection des agents sur le terrain et réponse aux besoins de la très grande majorité des flux de marchandises.

Gratuité des péages fluviaux

Les premiers éléments fournis par VNF expliquent que 90% du trafic fluvial d’avant le confinement peut emprunter le réseau. La diminution du trafic a amené VNF a suspendre l’activité de certains secteurs. Sur le réseau à petit gabarit, l’ouverture se fait à la demande des chargeurs auprès des directions territoriales de VNF, « de sorte à optimiser la mobilisation des personnels », continue le gestionnaire.
 Pour permettre aux chargeurs et aux opérateurs à continuer de livrer au plus près les industriels et aussi les populations par une logistique urbaine dédiée, et « en soutien aux acteurs de la voie d’eau, VNF a décidé de supprimer tous les péages pour les bateaux de commerce. La gratuité est entrée en vigueur le 13 mars et durera jusqu’au retour à une situation normale. »

Le Rhin n’est pas exempté de mesures. VNF et son homologue allemand WSA ont décidé ensemble de réduire l’amplitude d’ouverture de la navigation rhénane. Désormais, les ouvrages sur le Rhin ne seront ouverts que 16 heures par jour afin de limiter « la mobilisation des agents ».

 

Transport fluvial