Défense
Focus :  La difficile modernisation de la marine russe

Actualité

Focus : La difficile modernisation de la marine russe

Défense

Forte de plus de 300 bâtiments (1.04 million de tonnes) et de 146.000 hommes, la marine russe a repris de la vigueur après sa longue période de quasi-absence à la mer, qui a suivi l’effondrement de l’ex-URSS. Depuis quelques années on peut assister en effet à de nombreux déploiements temporaires en Arctique, en Atlantique nord, en Baltique, en Méditerranée, en océan Indien et dans le Pacifique ouest. Ils sont articulés soit autour du porte-avions Kuznetsov, soit du croiseur nucléaire Petr Velikiy, soit de l’un des 3 croiseurs du type Slava. Mais ce sont le plus souvent des destroyers du type Udaloy, les 2 frégates du type Neustrashimiy ou des bâtiments de débarquement de chars du type Ropucha qui les constituent, ces bâtiments étant accompagnés d’un pétrolier-ravitailleur et – prudemment – d’un remorqueur de haute mer pour remédier aux possibles avaries de propulsion. Cette présence à la mer ne peut que s’accentuer sous l’impulsion très volontariste du président Poutine.

 

 

Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie