Défense
Focus : Les marines australienne et néo-zélandaise

Actualité

Focus : Les marines australienne et néo-zélandaise

Défense

La marine australienne va lancer des études en 2011 pour le renouvellement de ses six sous-marins du type Collins, livrés entre 1996 et 2003. Les futurs bâtiments devront entrer en service à partir de 2025. Toutes les options sont ouvertes, y compris un mode de propulsion nucléaire.

Destroyer du type F 100  (© : MARINE ESPAGNOLE)
Destroyer du type F 100 (© : MARINE ESPAGNOLE)

En 2007, l'Australie a commandé plusieurs grands bâtiments à l'Espagnol Navantia. Ce marché colossal comprend trois destroyers lance-missiles dotés du système Aegis américain et dérivés des F100 espagnols, un quatrième étant en option. Les trois destroyers, qui seront baptisés Hobart Brisbane et Sydney, seront réalisés chez ASC, près d'Adélaïde, et livrés en 2014, 2016 et 2017. Leur prix s'élève à 4.15 milliards d'euros (6.6 milliards de dollars australiens). Longs de 147 mètres pour un déplacement d'environ 6000 tonnes en charge, ils mettront notamment en oeuvre des missiles Harpoon et SM-2 MR.

BPE  (© : NAVANTIA)
BPE (© : NAVANTIA)

Navantia s'est, également, imposé face au Français DCNS pour le contrat des deux futurs porte-hélicoptères d'assaut Canberra et Adelaide. Deux unités de 27.000 tonnes, dérivées du BPE Juan Carlos I, seront construites, la première ayant été mise sur cale au printemps au Ferrol, en Espagne. D'un coût de 1.88 milliard d'euros, ces bâtiments seront livrés en 2012 et 2014. Longs de 230 mètres, ils pourront embarquer un millier de soldats, leur parc aérien comprenant des hélicoptères (6 spots d'appontage) et, si l'Australie le souhaite, ils pourront ultérieurement mettre en oeuvre des avions à décollage court et appontage vertical F-35 B.

Patrouilleur du type Armidale  (© : AUSTRALIAN NAVY)
Patrouilleur du type Armidale (© : AUSTRALIAN NAVY)

Avec ces nouveaux bateaux et les huit frégates récentes du type Meko 200, qui vont être progressivement améliorées, et les quatre dernières frégates lance-missiles du type O.H. Perry en cours de modernisation, la marine australienne disposera à l'horizon 2015 d'une flotte puissante et à la moyenne d'âge remarquable. Elle a par ailleurs mis en service en moins de trois années les quatorze patrouilleurs du type Armidale, la dernières unité de la série (Glenelg ) ayant été livrée en février. On notera enfin l'entrée en flotte du pétrolier ravitailleur Sirius en 2006.

Frégate du type MEKO australienne  (© : AUSTRALIAN NAVY)
Frégate du type MEKO australienne (© : AUSTRALIAN NAVY)

Nouvelle-Zélande

La marine néo-zélandaise dans le cadre de son programme Protector a réceptionné sept nouveaux bâtiments : le transport de personnel et navire d'intervention Canterbury, construit aux Pays-Bas, a été livré en 2007, de même que deux patrouilleurs océaniques du type Otago. Après la livraison du Rotoiti, ses trois sisterships ont été lancés en décembre 2007 puis mai et juillet 2008.

Le Canterbury (© : MARINE NEO-ZELANDAISE)
Le Canterbury (© : MARINE NEO-ZELANDAISE)

Le Canterbury (© : MARINE NEO-ZELANDAISE)
Le Canterbury (© : MARINE NEO-ZELANDAISE)
_______________________________________________

Tour d'horizon réalisé avec le soutien de Bernard Prézelin, auteur de FLOTTES DE COMBAT 2008, où vous pouvez retrouver tous les navires et équipements des marines australienne et néo-zélandaises.


Marine australienne | Actualité de la Royal Australian Navy