Construction Navale
Courant de quai, torchères GNL, amarrage automatique et EPI : focus sur la startup NG3

Publi info

Courant de quai, torchères GNL, amarrage automatique et EPI : focus sur la startup NG3

Article gratuit
Construction Navale
Défense
Vie Portuaire
Marine Marchande
Croisières et Voyages
Formation et Emplo

Créée en 2012 par Damien Féger, NG3 (New Generation, Natural Gas, Natural Growth), propose des sauts technologiques dans plusieurs domaines :

  • La connexion de courant de quai, avec la technologie PLUG, disponible en version automatisée, ou manuelle conforme au standard IEC ;
  • Les torchères à flamme cachée, avec la technologie ECOFLARE ;
  • L’amarrage automatique des navires, avec la technologie SMART ;
  • Les vêtements de sécurité pour marins et travailleurs portuaires en représentant en France la société norvégienne Ki-Elements…

Dans chaque cas, il s’agit de proposer à l’industrie maritime des innovations technologiques permettant d’améliorer drastiquement sa performance économique, environnementale et en termes de sécurité.

PLUG a, par exemple, été la première solution de courant de quai évitant la manutention directe par les équipages de câbles et de connecteurs 11 kV pour établir la connexion de quai. Un gain évident en termes de sécurité et d’ergonomie, mais aussi en termes de coût (un seul membre d’équipage est nécessaire) et d’environnement (la rapidité de l’opération permettant d’arrêter les groupes 3 minutes après l’accostage).

Cette solution équipe tous les navires de l’armateur Norvégien Color Line, en particulier dernièrement Color Hybrid, le plus gros navire à propulsion hybride du monde mis en service en 2020.

(PLUG 11 kVolt, ©NG3)

(PLUG 11 kVolt, ©NG3)

En parallèle de cette version 11 kVolts, une version 1 kV 2000 Ampères a été développée pour répondre aux besoins des ROPAX de plus petite taille, où l’installation d’un transformateur réducteur ramenant la tension du quai à celle du tableau électrique du navire est problématique en termes de coût et d’encombrement. Cette solution a été adoptée pour les navires de l’armateur Hurtigruten et les 4 nouveaux navires à propulsion hybride de l’armateur Havila opérant le long de la côte ouest de la Norvège, de Bergen à Kirkenes. L’emprise à bord étant très limitée (la surface du local dédié à la PLUG fait moins de 3 m2 !), l’installation à bord s’est faite sans perte d’une cabine passager ou d’une place de parking.

Coté quai, le port de Bergen est équipé depuis 2019 et ceux de Trondheim et de Bodo le seront cet été. A terme, l’objectif du gouvernement norvégien est de mettre en place cette mesure de réduction des émissions dans toutes les escales de plus d’une heure le long de cette ligne.

Par ailleurs, NG3 a développé une version complètement automatisée de cette PLUG 1 kV pour assurer la recharge rapide des bacs à propulsion électrique ou hybride, mise en service pour la première fois en 2018 sur le navire Folgefonn de l’armateur Norled.

Plus récemment, NG3 a lancé pour les ROPAX et les porte-conteneurs, une solution innovante pour faciliter la mise en œuvre de connexion de quai au standard IEC, utilisant des connecteurs manuels…

La technologie de torchère à flamme cachée ECOFLARE, proposée en partenariat avec la division torchère du groupe Eiffage, repose quant à elle sur une technologie innovante de brûleur de vapeurs de gaz naturel, permettant de réduire significativement l’encombrement, la masse et le bruit de cet équipement de sécurité utilisé sur les navires (méthaniers et autres) propulsés au GNL, en tant que contrôle ultime de la pression du circuit gaz. ECOFLARE a été sélectionné par les Chantiers de l’Atlantique pour équiper les 5 paquebots à propulsion GNL en construction pour l’armateur MSC.

Dans ce cas, la capacité de brûlage nécessaire reste limitée, moins de 500 kg/h, mais pour les navires méthaniers ou souteurs, la gamme va jusqu’à 3000 kg/h.

(Première ECOFLARE pour les paquebots GNL de MSC, ©NG3)

(Première ECOFLARE pour les paquebots GNL de MSC, ©NG3)

La solution d’amarrage automatique SMART (acronyme pour Self Automated Mooring and Release Technology), a été développée pour être combinée avec PLUG afin de fournir une solution d’amarrage et de connexion électrique simultanée et automatique pour recharger à chaque arrêt (même de quelques minutes) les batteries de la nouvelle génération de navires à propulsion électriques, en particulier les bacs. Comparé aux solutions à ventouse, SMART est simplement basée sur un crochet en forme de V qui s’engage dans un profil aussi en V placé dans la largeur de la défense de bordée du navire. En plus d’être simple et robuste, cette solution évite tout encombrement dans la partie utile du navire. Le modèle actuellement proposé a une capacité de traction d’une trentaine de tonnes, mais la technologie peut être réduite ou augmentée si nécessaire.

(Crochet SMART d’une capacité de 30 tonnes, ©NG3)

(Crochet SMART d’une capacité de 30 tonnes, ©NG3)

Adoptés par de nombreux professionnels norvégiens, les équipements de sécurité Ki-Elements offrent une durabilité exceptionnelle, avec un concept « tout en un », intégrant en un seul vêtement protection thermique, haute visibilité, gilet de sauvetage, harnais, lampes de signalisation, support de VHF, poche étanche pour smartphone… d’où une ergonomie inégalée et jusqu’alors non disponible en France. Avec Ki-Elements, professionnels ou plaisanciers n’ont plus à choisir entre sécurité, ergonomie et confort. L’approche « tout en un » permet, outre le gain de poids et la facilité de mouvement, de réduire les coûts par rapport à la superposition de différents équipements de sécurité.

La gamme offre un large choix d’options, en termes de couleurs et d’accessoires (par exemple le gilet de sauvetage intégré dans les vestes et combinaisons est proposé en version 165 N ou 310 N, conforme aux normes CE ou SOLAS). La marque possédant ses propres ateliers, KI-Elements s’est fait une spécialité des demandes spéciales, même en petite quantité (marquage, etc..).

La haute technicité des vêtements KI est illustrée par le nombre d’opérations différentes nécessaires à leur confection, qui peut aller jusqu’à plus de 300 pour les plus complexes, comme les combinaisons Ki-Suit XP, qui répond à la norme Atex.

Ces produits satisfont aux normes les plus sévères, notamment en termes de :

  •  · Protection contre l’hypothermie (assurant une survie d’une heure dans une eau à 5 °C !) ;
  •  · Resistance des tissus et coutures à l’abrasion et à l’arrachement ;
  •  · Etanchéité des tissus et coutures (étanchéité sous 10 cm d’eau !)
  •  · Respirabilité
  •  · Visibilité
  •  · Protection contre le feu
  •  · Protection chimique …

Des variantes sont, de plus, proposées pour le travail en zone explosive (tissus anti statique,répondant à la norme ATEX), en hauteur (harnais anti chute), etc…

Plébiscités par les professionnels et les plaisanciers de l’ensemble de l’Europe du Nord, ces produits sont maintenant commercialisés en France par la société NG3. Cette nouvelle activité s’ajoute aux portefeuilles de technologies innovantes que NG3 propose aux navires et terminaux portuaires.

(EPI Ki-Elements, ©

(EPI Ki-Elements, ©Ki-Elements)

L’un des challenges, pour une start-up comme NG3, est de se faire connaître pour recruter des talents partageant nos valeurs et nos passions, telles que l’esprit d’équipe, les défis techniques et humains, en contact direct avec les éléments. Aussi, en plus de proposer des offres de stages et d’embauche pour les étudiants techniciens, ingénieurs ou commerciaux, NG3 a choisi la voile comme vecteur de communication avec le sponsoring d’une demi yole de Bantry qui participe à divers rendez-vous nautiques tels que le Morbihan Challenge ou autres manifestations nautiques le long des côtes de Bretagne…

(Yole ©NG3)

(Yole ©NG3)

Contact :

sales@ng3.eu

 

 

 

 

CE PUBLI-INFO VOUS EST PROPOSE PAR NG3