Divers

Actualité

Formation : Hydro Marseille - Ecole navale, des objectifs communs

Divers

L'Ecole de la Marine Marchande de Marseille (ENMM) et l'Ecole navale ont en commun la formation des experts de la mer. Ces deux pôles d'excellence forment les chefs de quart et les futurs commandants de l'essentiel des bâtiments militaires et civils français navigants sur les mers du globe. C'est donc naturellement que ces écoles ont créé des liens forts depuis maintenant quelques années. En plus d'avoir mis en commun une bonne partie de leur expertise nautique à travers quelques colloques, les programmes de formation ont été échangés, notamment celui concernant l'acquisition du sens marin. Cet objectif commun, et non négligeable, est un souci permanent de l'encadrement des deux écoles. C'est dans ce cadre que deux partenariats-voile ont été lancés par ces deux établissements. Le premier concerne un équipage mixte composé d'élèves de l'ENMM et de l'Ecole navale. Et le deuxième, l'accueil de quelques élèves de la marine marchande sur un monotype « J/80 » de l'Ecole navale lors de son traditionnel et très relevé Grand Prix de l'Ecole navale en rade de Brest du 8 au 11 mai 2008.

 (© : ECOLE NAVALE / HYDRO MARSEILLE)
(© : ECOLE NAVALE / HYDRO MARSEILLE)

L'Hydro's cup

28 voiliers se sont donnés rendez-vous en rade de Marseille les 3 et 4 mai 2008 pour la 15ème édition de l'Hydro's cup. Une régate organisée par les élèves de l'ENMM avec le soutien de la Société Nautique de Marseille. Lors de cette édition, un voilier « First 34.7 » sponsorisé par les armateurs «Marfret et Fouquet Sacop » ont permis à l'équipage de participer aux 4 manches dont un parcours côtier autour de l'île du Frioul. Un temps estival avec un thermomètre oscillant entre 25° et 30°C et une très légère brise a obligé les équipages à peaufiner leurs réglages pour se hisser aux premières places.
L'équipage ENMM-Ecole navale, avec 6 élèves à son bord et un skipper, a réussi à lutter avec les meilleurs la seconde journée. Sur les 16 voiliers classés dans sa catégorie, il terminera à la 12ème place. Mais, très motivés, les équipages savent d'ores et déjà qu'ils reviendront l'année prochaine !

 (© : ECOLE NAVALE / HYDRO MARSEILLE)
(© : ECOLE NAVALE / HYDRO MARSEILLE)

Le Grand Prix de l'Ecole navale

Pour sa septième édition, le GPEN accueillait 10 séries dont les traditionnels et fidèles « J/80 » et « Open 5,70 », deux séries dans lesquels l'ENMM a décidé de concourir. Après avoir accueilli les « bordaches » à Marseille, l'Ecole navale a mis à disposition de ces hôtes un J/80. Dans des conditions plutôt calmes, c'est contre 40 « J/80 » et presque 45 « Open 5,70 » que les deux équipages de la « mar-mar » ont dû se faire une place. Dans ces deux séries le niveau très élevé n'a pas pardonné la moindre erreur ou la méconnaissance du bateau. En « J/80 », Adrien de Cezac et son équipage se hisse à la 29ème place, après avoir réussi quelques bonnes manches en se plaçant dans les quinze premiers. Loic Begue, sur l'Open 5,70 « HYDRO MARSEILLE », quant à lui, termine au pied du podium. « La voile, moyen extraordinaire de développer son sens marin, a permis à nos deux écoles d'échanger et de mettre en commun une partie de leur savoir-faire. Certes nos vocations sont différentes, mais la mer et le vent seront toujours notre cadre d'expression commun. Ce partenariat devrait permettre de continuer à développer des liens entre nos deux institutions qui ont pour mission de préparer les marins de demain », expliquent l'Hydro Marseille et l'Ecole Navale.

Formation