Divers
Forte mortalité de dauphins sur la façade atlantique
ABONNÉS

Actualité

Forte mortalité de dauphins sur la façade atlantique

Divers

Pourquoi autant de dauphins morts, cet hiver ? En trois mois, le nombre de dauphins échoués a déjà dépassé le chiffre de l’année 2018 (voir infographie). « Janvier, février et mars sont les mois où la mortalité des dauphins est la plus forte », précise Hélène Peltier, chargée du programme « Cétacés et activités humaines », au sein de l’observatoire Pelagis, à La Rochelle. « Le début de l’année est le moment où l’interaction avec les bateaux de pêche est la plus forte, reprend-elle, et les dauphins mangent des poissons (maquereaux, sardines…) qui sont les proies des cibles de certains pêcheurs (bar, merlu…). Ils se trouvent donc dans les mêmes secteurs que les zones de pêche, à un moment où le chalut pélagique est fortement utilisé ».

À lire sur le sujet