Vie Portuaire
Fos-Cavaou : L'autorisation d'exploitation du terminal méthanier annulée

Actualité

Fos-Cavaou : L'autorisation d'exploitation du terminal méthanier annulée

Vie Portuaire

Le 3 juillet, à la surprise générale, le tribunal administratif de Marseille a annulé l'arrêté préfectoral autorisant l'exploitation du nouveau terminal méthanier de Fos-Cavaou. Cette décision, qui fait suite au dépôt d'un recours d'association de défense de l'environnement, intervient au pire moment. Après plusieurs années de travaux et quelques 400 millions d'euros d'investissements, GDF Suez s'apprêtait à mettre en service son troisième terminal français. Une infrastructure flambante neuve, dotée de trois réservoirs de 110.000 m3 chacun et disposant d'une capacité annuelle de regazéification de 8,25 milliards de mètres cube de gaz naturel, soit l'équivalent d'un sixième de la consommation française en gaz naturel.
Le port estime, pour sa part, que le trafic généré pourrait s'élever à 6.5 millions de tonnes par an et plus de 100 navires méthaniers.
GDF Suez, qui a pris acte de la décision du tribunal, a décidé de faire appel. Sa filiale Elengy, en charge de l'exploitation de ses terminaux méthaniers, va par ailleurs remettre un nouveau dossier de demande d'autorisation d'exploitation.

Engie | Toute l'actualité maritime du géant de l'énergie Port de Marseille